Jean-François Joncas n’a pas hésité à féliciter par texto ses anciens joueurs sélectionnés jeudi lors du repêchage de la LCF.
Jean-François Joncas n’a pas hésité à féliciter par texto ses anciens joueurs sélectionnés jeudi lors du repêchage de la LCF.

Des voyages en autocar payant pour Adeyemi-Berglund

Jérôme Gaudreau
Jérôme Gaudreau
La Tribune
SHERBROOKE — « C’est malade! » La réaction de l’entraîneur des Cougars du Collège Champlain veut tout dire. Au lendemain du repêchage de la LCF, Jean-François Joncas se remémorait de bons souvenirs concernant deux de ses anciens joueurs repêchés dans le top 6 jeudi soir : Isaac Adeyemi-Berglund et Adam Auclair. 

« Il s’agit du meilleur repêchage depuis longtemps pour nos anciens de l’équipe. On a déjà eu un ancien joueur repêché au tout premier choix, Shomari Williams en 2010, mais c’est la première fois que je vois deux anciens Cougars être repêchés aussi rapidement. » 

Le joueur de ligne offensive Isaac Adeyemi-Berglund de Southeastern Louisiana a été choisi au troisième rang par les Stampeders de Calgary.

Le Rouge et Noir d’Ottawa a utilisé le sixième choix en première ronde pour mettre la main sur Adam Auclair, maintenant demi défensif avec le Rouge et Or de l’Université Laval.

« Durant leurs deux années à Lennoxville en 2014 et 2015, j’ai vu beaucoup de passion et une belle éthique de travail de la part de ces deux joueurs, raconte Joncas. Ils jouent au football et ont du plaisir. On comprend aujourd’hui que ce n’est pas pour rien que notre équipe a gagné le Bol d’Or en 2015 quand on voit Isaac et Adam être repêchés au 3e et 6e rang. »

Les efforts du joueur de la Nouvelle-Écosse Isaac Adeyemi-Berglund auront finalement rapporté. C’est à coup de sacrifices que l’ancien des Cougars a tracé son chemin pour finalement être repêché en première ronde dans la Ligue canadienne de football. 

« Son but était de jouer aux États-Unis, se souvient l’entraîneur des Cougars. Je l’ai vu prendre des autobus Greyhound et rouler pendant 10 ou 12 heures vers les collèges américains pour obtenir une bourse d’études et il a finalement joué durant quatre ans aux États-Unis. Je sais que les Stampeders le voulaient absolument. Pour ce qui est d’Adam, je le regardais pratiquer et il avait toujours le sourire aux lèvres. Il mérite ce qui lui arrive. »

Michael Asibuo, qui a fait un passage avec les Cougars du Collège Champlain, a lui aussi été repêché par les Stampeders, mais en 8e ronde. 

Bon pour la réputation

Depuis 2010 ans, c’est en moyenne deux anciens joueurs des Cougars qui sont repêchés par année lors des séances de sélections de la LCF : 23 en onze ans.

Au total, six ont été choisis en première ronde. En plus des trois autres déjà mentionnés, on y retrouve Charles Vaillancourt, Danny Groulx et Mike Edem, 

L’an dernier, aucun n’avait trouvé preneur. En 2018 : seulement un : Matthew Ouellet De Carlo, repêché en 6e ronde par Winnipeg.

À quatre reprises, trois anciens Cougars ont été sélectionnés lors du même repêchage depuis 2010. 

« Quand nos joueurs se font repêcher, c’est excellent pour notre réputation. On tente bien sûr de développer le mieux possible nos joueurs, mais il faut avouer que bien souvent, ceux qui sont repêchés dans la LCF arrivent chez nous et ils sont déjà très bons puis ils nous quittent en étant encore très bons! » lance en riant Jean-François Joncas, qui n’a pas perdu de temps pour féliciter ses anciens joueurs par texto jeudi soir à la suite du repêchage effectué en ligne.

Rappelons que le joueur de ligne défensive du Vert et Or de l’Université de Sherbrooke Mickael Brada a été ignoré par les équipes de la LCF.