Les équipes de hockey du Collège de Stanstead connaissent beaucoup de succès dernièrement alors que les Spartans masculins ont célébré la victoire au tournoi du Collège St-Mark's, dans l'état du Massachusetts aux États-Unis, tandis que l'équipe féminine est sur une lancée de 20 matchs consécutifs sans défaite.

Des coups d'éclat pour les Spartans

Les Spartans du Collège de Stanstead ont connu une fin d'année 2016 particulièrement mouvementée alors que les équipes masculine et féminine ont accumulé quelques coups d'éclat qui mettent en valeur le programme hockey de cette institution scolaire.
Alexia Guay et l'entraineure Sarah Vaillancourt.
Ainsi, quelques jours avant Noël, la formation masculine a été couronnée championne d'un important tournoi au collège St-Mark's, dans l'état du Massachusetts, aux États-Unis.
Pour ce qui est de l'équipe féminine, celle-ci est tout simplement intraitable depuis le début de la saison 2016-2017 avec une fiche de 19 victoires, une défaite et un verdict nul. Fait inusité, les Spartans féminins de l'entraîneure Sarah Vaillancourt ont encaissé leur seul revers à leur match initial de la saison. Depuis, les Spartans sont sur une lancée de 20 joutes d'affilée sans défaite à travers les tournois et les activités de leur ligue, la North American Prep Hockey Association (NAPHS), un circuit regroupant des équipes ontariennes et américaines. Avec un tel record, pas surprenant que l'équipe féminine des Spartans soit classée actuellement numéro un au Canada au niveau prep school.
Éléments locaux
Plusieurs hockeyeuses de la région jouent un rôle de premier plan dans la formation féminine des Spartans. C'est le cas de Charlie Mailhot de Victoriaville, Audrey-Anne Veillette de Drummondville, Shayla Coates d'Ayer's Cliff, Alexie Guay de Magog, ainsi que Maude Poulin-Labelle et Kamille Longchamps de Sherbrooke.
Chez les garçons, Olivier Faucher-Cloutier de Sherbrooke, Gregory Lapointe et Kyle Morin de Granby sont les seuls représentants de la région. La vocation internationale du Collège de Stanstead est particulièrement visible au sein de la formation masculine alors que des joueurs en provenance de la Finlande, de la Suède, de la Russie, du Colorado, de l'Ontario, de la Nouvelle-Écosse et de l'Île-du-Prince-Edouard ont percé l'alignement de l'équipe.
Tanner Tarbell, un attaquant de six pieds quatre pouces faisant osciller l'aiguille de la balance à tout près de 200 livres, figure déjà sur la liste centrale de la LNH en prévision du prochain repêchage.
Mark Jankowski
Chez les anciens porte-couleurs du Collège de Stanstead, Mark Jankowski a eu la chance de disputer un premier match cette année dans la LNH avec les Flames de Calgary qui en avaient fait leur premier choix au repêchage de 2012.
Le centre de six pieds quatre pouces évolue cette année sur une base régulière avec le Heat de Stockon dans la Ligue américaine, filiale des Flames. Jankowski est aussi le premier pointeur de son équipe cette saison.
Mentionnons en terminant que James Rioux, qui enseigne l'histoire et les sciences politiques au Collège de Stanstead, est le coordonnateur du programme hockey des Spartans depuis 16 ans. En voilà un qui a certainement eu un gros mot à dire sur la réputation d'excellence qui colle à la peau des équipes de hockey de ce collège.