Les Riverains du Collège Charles-Lemoyne ont à leur tour goûté à la médecine des Cantonniers de Magog, rentrant à la maison après avoir encaissé un revers de 4-1 devant les meneurs du circuit midget AAA du Québec.

Des Cantonniers gourmands

Les Cantonniers de Magog refusent de lever le pied. Dimanche, ce fut au tour des Riverains du Collège Charles-Lemoyne de courber l’échine devant le rouleau compresseur magogois. Ces derniers n’ont pas été en mesure de stopper les Cantonniers qui ont ajouté un 9e gain en 10 parties, cette fois par la marque de 4-1.

Les visiteurs avaient ouvert le pointage en première période, mais les réjouissances ont été de courte durée. Les Magogois étaient déterminés plus que jamais à engraisser leur colonne de points au classement.

Avant la fin de la période initiale, le jeune défenseur Carl-Étienne Michel, profitant de la circulation devant le gardien Alexis Giroux, a fait mouche pour provoquer l’égalité.

Si les Riverains avaient offert une bonne opposition aux protégés de Félix Potvin au premier tiers, ce fut une histoire différente à compter du deuxième engagement. Alex-Antoine Yergeau, qui a aussi amassé une passe, a procuré les devants aux siens dans la 9e minute de jeu. Justin Bergeron a ensuite procuré un coussin de deux buts en avantage numérique en fin de période.

Peu s’en est fallu que les Riverains ramènent l’écart à un but avant de retraiter au vestiaire, mais Mathis Dorcal-Madore a sauvé les meubles avec un arrêt acrobatique de la jambière. Ce dernier a fait face à 21 tirs, 14 de moins que son rival.

Tous les espoirs étaient encore permis pour les visiteurs au début du troisième vingt, mais Zackary Michaud, après avoir reçu une passe parfaite de Thierry Bernier, a rappelé aux Riverains que les Cantonniers formaient la meilleure équipe de la ligue en troisième période.

Mentionnons que le défenseur Olivier Beaudoin a ajouté deux passes à sa fiche.

L’entraîneur comblé

De loin le meilleur week-end de la saison pour son équipe. Ce sont les premiers mots prononcés par Félix Potvin dans son bureau. « Les Riverains sont venus ici avec l’idée de nous frapper et c’est ce qu’ils ont fait. Les gars ont bien réagi. On vient d’offrir deux solides performances. Les gars ont été patients, impliqués et ont bien répondu au jeu physique des Riverains. Tout le monde a droit à de bonnes notes », a résumé Potvin.

Le grand capitaine Félix Paquet se réjouissait de la tenue de l’équipe. « Ça ressemblait à un match des séries avec énormément d’intensité et du jeu rapide de part et d’autre. On a joué de la bonne manière. Notre groupe est très uni et on y met les efforts. On mérite ce qui nous arrive. »

L’infatigable Zackary Michaud était encore une fois partout sur la patinoire, lui qui distribuait généreusement les coups d’épaule tout en continuant d’être une menace offensive. « En plein le genre de partie dont je raffole. Tous les gars ont sauté dans le train. On ne recule devant personne. Je suis impressionné par notre équipe », avoue le deuxième pointeur de la ligue.

Auteur d’un but et complice sur celui de Carl-Étienne Michel, Alex-Antoine Yargeau rejoint ses coéquipiers pour célébrer. Dimanche, les Cantonniers ont inscrit une neuvième victoire cette saison pour se donner une priorité de 10 points sur leurs plus proches poursuivants au sommet du classement de la Ligue de hockey midget AAA du Québec.

+

Magog s'échappe

La saison est relativement jeune, mais l’avance de 14 points des Cantonniers au sommet de la division Tacks sur le Collège Charles-Lemoyne témoigne de la domination des Magogois depuis le début de la saison. Au classement général, la menace vient pour le moment de Gatineau et Trois-Rivières qui accusent tout de même 10 points de recul sur les champions défendants du circuit Lévesque. C’est ce qu’on appelle rouler à un train d’enfer.

Tout juste avant le premier but des Cantonniers, le défenseur Olivier Beaudoin a effectué tout un jeu à la ligne bleue devant le banc des Riverains en effectuant un pivot complet sur lui-même tout en gardant possession de la rondelle. À la manière de Bobby Orr. Un peu plus et les joueurs des Riverains se levaient pour applaudir.

Tous les porte-couleurs des Cantonniers ont maintenant inscrit un but depuis le début des hostilités. Le dernier à s’exécuter a été le jeune défenseur Carl-Étienne Michel qui joue avec de plus en plus d’assurance.

L’attaquant Mathieu Fortin a raté les deux parties du week-end en raison d’une blessure.

Affronter les Cantonniers demeure frustrant. L’équipe se tient loin du cachot et fait payer l’adversaire pour son indiscipline. Un taux de réussite de presque 28 pour cent jusqu’ici pour les Cantos en avantage numérique. Impressionnant, rien de moins.