La golfeuse sherbrookoise Maude-Aimée Leblanc est actuellement classée 45e de la Classique Pure Silk, première étape de la LPGA.

Départ en force pour Maude-Aimée Leblanc

Maude-Aimée Leblanc a des objectifs élevés pour son deuxième tour sur la LPGA; et jeudi, à sa première journée à la Classique Pure Silk, tournoi initial de la saison 2016 du circuit professionnel féminin, Leblanc a ramené une carte de 73 (normale), bonne pour le 45e rang, à égalité.
Leblanc a amorcé son parcours en force en réussissant l'oiselet à son premier trou, le premier des quatre oiselets qu'elle a réussis pendant ses premiers neuf trous; à un certain moment, avec une carte de -3, Leblanc pointait même au cinquième rang au cumulatif.
Un triple boguey au trou numéro deux - Leblanc a amorcé sa ronde au trou numéro 10 - et un boguey à son dernier trou, lui ont confirmé sa carte de 73.
Leblanc a une fois de plus fait parler la puissance de son bois de départ, avec une moyenne de 277 verges sur ses coups de départ. Elle a par contre atteint seulement six allées sur les 14 disponibles.
Elle a frappé 13 des 18 verts à la régulière, alors qu'elle a eu besoin de 30 coups roulés pour compléter la ronde.
« Oui, j'étais contente de commencer ma nouvelle année sur la LPGA avec un oiselet. Il ventait beaucoup aujourd'hui (jeudi) et j'ai eu du mal à garder mon temopo, entre autres sur le neuf d'allée. Mais en général, ça s'est bien passé et je serai fin prêt pour la journée de vendredi », a-t-elle indiqué à La Tribune jeudi soir.
Maude-Aimée Leblanc se retrouve donc en bonne position à l'aube de la ronde deux de la Classique Pure Silk, au 45e rang, mais à cinq coups seulement de la tête du classement, détenu par l'Américaine Paula Creamer à égalité avec six autres golfeuses.
C'est Brooke Henderson qui a ramené la meilleure carte canadienne hier grâce à un -2 (71).
L'autre Canadienne en lice, Alena Sharp, est aussi à 73.
Fait à noter, l'Américaine Michelle Wie pointe quant à elle au 87e rang avec son 76 (+3); elle s'est fait piquer par une abeille, au 16e trou, elle qui est allergique. Elle a malgré tout réussi à compléter le parcours, rapporte-t-on sur le site lpga.com.