Le quart-arrière de première année Jérémy Desindes a effectué un premier départ au niveau collégial, samedi dernier contre les Griffons de l’Outaouais.

Départ en force pour Jérémy Desindes

Jérémy Desindes aura dû finalement attendre sept semaines de plus que prévu pour amorcer un premier match au football collégial. Et l’attente en a valu la chandelle.

Désindes et les Volontaires devaient impérativement l’emporter, face aux Griffons de l’Outaouais, samedi dernier, et c’est ce qu’ils ont fait. Et avec panache, lors d’une victoire de 30-13.

Le produit des Harfangs de l’école secondaire du Triolet a davantage utilisé ses jambes que son bras droit, lors de cette victoire.

C’est une blessure à un doigt de la main droite subie lors du camp d’entraînement qui aura gardé Desindes sur la touche pour près de deux mois.

« J’ai fait quelques répétitions comme receveur au camp, et c’est là que je me suis blessé au doigt. J’ai dû être opéré, et j’avais un plâtre qui m’empêchait de bouger les doigts. J’étais un peu fâché, au début. J’avais vraiment hâte de commencer à jouer. J’ai dû prendre mon mal en patience pendant toutes ces semaines, surtout que je ne pouvais pas lancer de ballon », a-t-il expliqué.

Desindes a été habillé une première fois il y a deux semaines, pour le match contre les Lynx d’Édouard-Montpetit.

Estimant qu’il était suffisamment rétabli, le personnel d’entraîneurs des Volontaires lui a confié le mandat de quart partant, pour l’important match de samedi dernier.

Il a complété 11 de ses 16 passes pour 62 verges. Plus important encore, il a récolté 75 verges au sol, et deux touchés.

Avec cette victoire contre l’Outaouais, les Volontaires ont une fiche de 2-5, et ils occupent la septième et dernière place donnant accès aux éliminatoires du football collégial division 2.

« Après notre défaite contre les Lynx, on a rapidement tourné notre attention vers les Griffons. On a fait beaucoup de vidéos, et on savait à quoi s’attendre. La semaine d’entraînement n’a pas été facile, pour moi, car mon bras n’était pas à 100 % », a dit le jeune homme.

« Contre les Griffons, notre ligne offensive a fait tout un travail en protection. J’étais vraiment nerveux, au début du match. Mais notre défensive, qui est l’une, sinon la meilleure de la ligue, nous a donnés une super position sur le terrain. Ça démarrait bien. En plus, les entraîneurs ont muté Gabriel (Royer) et Thomas (Poirier Steben), ça nous a vraiment aidés. »

Les Volontaires concluent leur saison samedi en accueillant les Diablos de Trois-Rivières.

Ces derniers, qui ont une fiche de 5-2, sont déjà assurés d’une place en éliminatoires et ils attendent la confirmation de l’identité de leurs adversaires en quart de finale.

Quant aux Griffons, qui ont une fiche de 2-5 également, ils affronteront les Filons de Thetford Mines (4-3). Les Filons sont eux aussi déjà assurés d’une place en quart de finale.