Marie-Fay St-Onge et Médéric Carrier ont remporté l’or dans la catégorie Minime lors de la première épreuve de vélo de montagne des Jeux du Québec 2018, samedi.

Déjà trois médailles pour l'Estrie

Sans surprise, la délégation de vélo de montagne de l'Estrie a récolté les deux premières médailles d'or pour la région lors de la 53e finale des Jeux du Québec à Thetford Mines. Benjamin Martin ramène quant à lui le bronze pour le 400 mètres en athlétisme, dans la catégorie Juvénile.

Samedi, les cyclistes disputaient leur première épreuve, un contre-la-montre. Marie-Fay St-Onge et Médéric Carrier ont gagné l’or dans la catégorie Minime. Ils terminent tous deux avec quelque quatre secondes d’avance sur leur plus proche adversaire, temps suffisant pour s’emparer de la plus haute marche du podium.

« Je n’avais pas vraiment d’attentes, je voulais juste faire une belle course », raconte Médéric Carrier. Comme le parcours n’est pas du type qu’il préfère, ce dernier est très satisfait de son résultat. « Le parcours est roulant, il n’est pas technique, mais il est plaisant et difficile », ajoute-t-il.

Pour les prochaines épreuves, dont la course cross-country de dimanche, les deux cyclistes espèrent répéter leurs exploits, mais ils veulent surtout avoir du plaisir.

« J’espère réussir à faire un podium. Peut-être même avec plus d’avance », partage Carrier.

« Je veux faire une course dont je suis fière de moi », ajoute St-Onge.

Les deux autres minimes garçons de l'Estrie Mikaël Côté et Maxime St-Onge ont terminé respectivement huitième et neuvième, tandis que Jasmine Dutil a pris le septième rang chez les filles.

Chez les cadets, la porte-drapeau de la délégation Jasmine Aspirot a terminé au pied du podium en quatrième position, suivie par sa collègue estrienne Catryana Marcotte en cinquième place. Les garçons Emrick Vincent, Zack Dugal et Xavier Gagnon ont terminé en cinquième, neuvième et dixième place.

Bronze en athlétisme

En athlétisme, Benjamin Martin remporte une médaille de bronze bien méritée au 400 mètres. Son coéquipier estrien Ismael Léveillé-Sanchez ne termine pas loin derrière en sixième position. Dimanche, dans le même sport, neuf autres finales se disputeront.

Déception en volley-ball

Les journées de compétition ont mal commencé pour l’équipe féminine de volley-ball. Même si les athlètes étaient confiantes le matin des premiers matchs, leurs résultats ne sont pas à la hauteur de leurs attentes.

« Notre intensité n’était pas là comme on aurait voulu », explique la capitaine de l’équipe Mali Gaudreau.

Dimanche, les Estriennes affronteront déjà les meilleures équipes, vu leurs trois défaites de samedi. Elles devront donc retrouver l’intensité souhaitée pour remonter au classement.

« Si on donne tout ce qu’on a, on devrait réussir notre objectif et être dans les huit premières équipes », ajoute la capitaine.

L’équipe masculine de volley-ball a elle aussi passé une mauvaise journée, avec trois défaites en trois parties. Les joueurs seront de retour dimanche pour la poursuite du tournoi.

Pour la deuxième journée de compétition, en plus de l'athlétisme, du vélo de montagne et du volley-ball, il faudra surveiller l’équipe de baseball mixte ainsi que les athlètes de golf, de triathlon et de tir à l’arc.