Les Gaiters ont tenu leur camp printanier, la semaine dernière à Bishop’s.

Défi Est-Ouest USports : Chérif Nicolas dirigera l’Est

Après seulement une saison passée à la barre des Gaiters de Bishop’s, l’entraîneur-chef Chérif Nicolas s’est vu remettre les guides de la formation de l’Est du Canada, qui affrontera l’Ouest, samedi à Québec, lors de la 16e édition du Défi Est-Ouest de football universitaire canadien.

Le pilote des Gaiters est déjà à Québec, pour mettre en place la semaine d’entraînement des joueurs, en vue du duel de samedi.

« C’est un honneur et un privilège que de pouvoir accompagner ces jeunes joueurs lors de cette semaine qui, pour plusieurs d’entre eux, sera déterminante pour leur avenir chez les professionnels. C’est une très belle occasion qui s’offre à moi, une belle visibilité. C’est aussi la chance de renouer avec des entraîneurs que je connais de longue date, comme Gabriel (Cousineau, coordonnateur offensif, Université de Montréal) et Paulo (Paul-Eddy Saint-Vilien, coordonnateur défensif, Carleton) », a dit M. Nicolas.

Ce défi est une visibilité de choix pour ces joueurs de football universitaire qui aspirent à faire carrière chez les professionnels.

Un camp de printemps satisfaisant

Chérif Nicolas est débarqué à Québec après avoir conclu une semaine de camp avec ses Gaiters, à l’Université Bishop’s.

Dans l’ensemble, il estime avoir atteint les objectifs fixés, malgré certaines embûches qui se sont pointées en cours de route.

C’est un total de 55 joueurs qui ont participé aux entraînements de l’équipe, la semaine dernière.

« On a accompli ce qu’on voulait faire lors de cette semaine, c’est-à-dire se concentrer uniquement sur le football. C’est pourquoi ce camp était placé après les examens. Avec l’arrivée de deux coordonnateurs (Fabrice Raymond en défensive et Justin Chapdelaine à l’attaque), on voulait prendre le temps de tout mettre en place et vivre quelque chose qui ressemble au camp d’automne. »

« On a eu de la compétition, beaucoup de répétitions. J’ai aimé le vibe, l’attention au détail et le désir de compétitionner. On a disputé un match simulé, le vendredi, et on a reproduit les mêmes situations que lors d’un match officiel. »

Nathan Walker, qui a fait l’équipe d’étoiles dans la Conférence des Maritimes l’an dernier, de même que les porteurs de ballon Keith Normandin et LP Grégoire ont très bien fait, estime l’entraîneur.

Ce dernier a dû jongler avec des bouleversements dans ses effectifs; c’est un total de 46 joueurs de l’an dernier qui ne sont plus avec l’équipe.

« De ce nombre, il a les gars qui ont gradué. Au total, il y avait 16 gars qui pouvaient revenir, et seulement sept d’entre eux étaient habillés l’an passé. Il y avait un certain nettoyage à faire, c’est un phénomène naturel. On est heureux avec les gars en place, et on a hâte que nos recrues débarquent. On attend ainsi quelque 25 nouveaux joueurs. Avec entre 75 à 80 gars, on peut faire une équipe compétitive », a assuré M. Nicolas.

À noter que Guillaume Boucher, le coordonnateur défensif du Vert & Or, dirigera les demis défensifs de la formation de l’Est.