L’entraîneur Luc Lafrance et la coordonnatrice des programmes Vert & Or Brenda Laliberté et les membres des équipes de cross-country du Vert & Or Gabrielle Desharnais-Préfontaine, Emma Dagenais, Juliette Maurin, Shana Turcotte-Murray, Mireille Turcotte et Andréanne Marquis, alors que seuls Charles Khazoom et Nicolas Bergeron sont du voyage, du côté masculin.

De l’expérience en Colombie-Britannique

Le Vert & Or de l’Université de Sherbrooke a envoyé une délégation de six coureuses et de deux coureurs en Colombie-Britannique pour le Championnat U SPORTS de cross-country qu’accueillera les Vikes de l’Université de Victoria (Colombie-Britannique) ce dimanche.

Gabrielle Desharnais-Préfontaine, Emma Dagenais, Juliette Maurin, Shana Turcotte-Murray, Mireille Turcotte et Andréanne Marquis seront du voyage, alors que seuls Charles Khazoom et Nicolas Bergeron représenteront le côté masculin.

En 2016, le Vert & Or avait deux formations complètes lors du Championnat universitaire canadien de cross-country qui se tenait sur les Plaines d’Abraham à Québec, qui lui ont procuré deux 16es positions au classement final des équipes.

« On veut que les athlètes apprennent à gérer tout ce qui entoure un championnat national disputé à l’autre bout du pays. C’est dur de s’évaluer dans notre discipline par rapport aux autres programmes canadiens, puisqu’on ne court pas les mêmes parcours. C’est en côtoyant les meilleurs athlètes au pays qu’on va passer au prochain niveau. C’est aussi un message clair qu’on envoie aux recrues potentielles », a dit Luc Lafrance.

Ce dernier remplace le pilote du Vert & Or Jean-François Gagné, qui doit se rendre au Championnat canadien collégial, où il est en nomination pour le titre d’entraîneur par excellence pour 2017, au Canada.

« Notre objectif est clairement de faire vivre le contexte d’une compétition relevée avec le défi de voyager pour s’y rendre. On veut que nos athlètes en profitent pour tirer une expérience enrichissante dans une situation de compétition plus difficile que ce qu’ils ont vécu jusqu’à présent et où ils devront s’adapter, s’entraider pour donner le meilleur d’eux-mêmes. On aura à faire face aux meilleurs coureuses et coureurs universitaires au pays, à réagir à la pression d’un championnat national et à toutes les distractions qui l’accompagnent, en plus de s’adapter au parcours et aux conditions climatiques. Il faut être là dans ce type d’événement de haut niveau pour apprendre et s’améliorer », a dit M. Lafrance.

Gabrielle Desharnais-Préfontaine a été la meilleure coureuse de son équipe tout au long de l’automne. Elle a été la première à franchir le fil d’arrivée au sein du Vert & Or lors de trois compétitions en 2017, soit l’Invitation Vert & Or, le McGill Open et le Championnat universitaire provincial, où elle a respectivement pris les 4e, 7e et 10e positions.

L’étudiante de quatrième année en médecine a mérité une place au sein de la deuxième équipe d’étoiles du circuit universitaire québécois de cross-country au terme de la présente saison. Il s’agit d’une première distinction de la sorte pour elle.

Lors du récent Championnat de la conférence du Québec, elle a réalisé le 10e meilleur chrono sur le parcours de 8 km du parc Maisonneuve de Montréal, en un temps de 30 min et 50 sec.

Il n’y aura que deux épreuves au programme du Championnat U SPORTS de cross-country ce dimanche, soit le 8 km féminin et le 10 km masculin. La compétition débutera à 13 h et on pourra obtenir les résultats à l’adresse usports.ca/fr/championnats/cross-country/.