Une trentaine d’anciens capitaines dont Frédérick Gaudreau (photo) ont été présentés à la foule en début de partie.

De la grande visite et une victoire

Il y avait de la grande visite à l’aréna de Magog pour le match d’ouverture de la saison 2018-2019 de la ligue midget AAA du Québec et surtout le 40e anniversaire de la formation magogoise. Tout près de 200 anciens joueurs, entraîneurs et bénévoles qui ont œuvré au sein de l’organisation s’étaient déplacés et ont été témoins de la victoire de la troupe de Félix Potvin par la marque de 4-2 aux dépens des Gaulois de St-Hyacinthe.

Les amateurs aussi étaient venus en grand nombre et approchaient le chiffre de 1 200 spectateurs. Tout était en place pour une ouverture et des célébrations grandioses qui ont été pimentées par la victoire des locaux.

Pendant que les joueurs des Cantonniers et des Gaulois se préparaient pour leur face à face, c’était la fête à l’extérieur de l’aréna avec les nombreuses accolades entre les anciens Cantos qui se revoyaient pour la première fois depuis bon nombre d’années dans la plupart des cas. Anciens joueurs et entraîneurs étaient nombreux à fraterniser. On avait même déroulé le tapis rouge pour l’occasion et le hall d’entrée de l’aréna affichait de belles couleurs flamboyantes à l’image du début de partie que les troupiers de Félix Potvin allaient servir aux amateurs avant de lever le pied dans les 40 dernières minutes de jeu.

Fouettés par la présentation de la trentaine d’anciens capitaines sur la glace en début de partie, les Cantonniers ont envahi le territoire des Gaulois au premier tiers en prenant les devants 2-0 grâce aux buts d’Alexandre Doucet et Justin Robidas, celui-ci sur un tir de pénalité. Karl Vaillancourt, avec le premier de ses deux buts, a fait 3-0 dès la reprise du jeu à la période médiane. Les Gaulois ont pris Olivier Adam en défaut deux fois au dernier engagement.

Pour en revenir à Alexandre Doucet, celui-ci aurait pu terminer sa soirée de travail avec un tour du chapeau. Il a raté un filet complètement abandonné en fin de première période et dans la dernière minute de jeu de la partie alors que les Gaulois tentaient le tout pour le tout et attaquaient à six joueurs, Doucet a de nouveau raté la cible. C’est assurément partie remise pour Doucet, reconnu pour ses qualités de marqueur.

60 minutes

Après leur victoire, certains joueurs des Cantonniers déploraient leur baisse de régime dans les deux dernières périodes. « On a eu un bon départ, mais on a ralenti la cadence dans les deux dernières périodes. Ce n’est pas la chose à faire. La bonne nouvelle, c’est que nous en sommes conscients. On s’en va sur la route, il faudra éviter de commettre la même erreur et de s’assurer de travailler pendant 60 minutes », de déclarer Karl Vaillancourt qui joue avec confiance depuis son retour du camp d’entraînement des Screaming Eagles du Cap-Breton.

 « Je reviens avec une certaine expérience acquise au camp des Screaming Eagles. Je suis plus mature aussi et en mesure de prendre de meilleures décisions. J’ai marqué deux buts ce soir (hier), mais j’estime que je peux faire mieux en défensive. »

Pour sa part, Justin Robidas n’a pas raté son baptême de feu dans le midget AAA avec son but sur un tir de pénalité. « Je n’étais pas nerveux. D’ailleurs, je peux dire que je n’étais pas stressé du tout par mon premier match dans la ligue devant une grosse foule. Je m’entends bien avec Marshall (Lessard) et Olivier (Picard) sur notre trio. On va essayer maintenant d’offrir une performance plus solide lors de notre prochain match, du moins pendant les trois périodes », a mentionné Robidas.

Il n’a pas été possible d’obtenir les commentaires de Félix Potvin.