Les Blues de St-Louis n'ont pas protégé David Perron (à droite), qui pourrait être sélectionné par les Golden Knights de Las Vegas mercredi soir lors du repêchage d'expansion.

David Perron entre Vegas et St-Louis

Il passe l'été à Magog, évolue à St-Louis, mais pense beaucoup à Vegas. Et c'est mercredi soir que le Sherbrookois David Perron connaîtra son sort. Est-ce que le numéro 57 poursuivra sa carrière avec les Blues ou écrira plutôt les premiers chapitres des Golden Knights?
En s'amusant à composer l'alignement de la 31e formation de la LNH, rares sont les amateurs qui n'ont pas placé David Perron à l'aile sur l'un des premiers trios de Vegas.
Les chances d'entendre son nom de la bouche du directeur général George McPhee lors du repêchage d'expansion sont plutôt bonnes, en effet. Mais David Perron ne semble pas trop s'en faire.
« Je vais suivre ça à la télévision ou sur Twitter. J'ai hâte de voir ce qui arrivera. Il y a quand même des possibilités que je sois repêché. Est-ce que je le serai? C'est dur à dire. Si je le suis, je vais accepter mon sort. Je me sentirai toujours privilégié de jouer pour l'une des 31 équipes de la LNH », explique l'athlète de 29 ans.
À l'aise avec les Blues
Après avoir obtenu 46 points en 82 parties à son retour à St-Louis, Perron admet qu'il se plaît beaucoup avec les Blues.
« Je serais à l'aise de rester avec eux. J'ai connu une bonne saison, mais des séries plus difficiles. Puis ce n'est pas à cause que je n'ai pas été protégé par mon équipe que je me présenterai au camp mécontent. Je comprends la situation. La LNH, c'est une business. Il n'y a rien de personnel puis je sais très bien que les Blues comptent déjà plusieurs joueurs de mon style, ce qui est tout le contraire de Ryan Reaves. On ne possède qu'un seul joueur comme lui donc il a été protégé. »
Le nom de Robert Bortuzzo a été entendu dans les rumeurs. Les Golden Knights sélectionneraient ce défenseur, qui fait la navette entre la grande ligue et les clubs-écoles.
« Il ne me reste qu'un an à mon contrat. Je serais surpris d'aller à Vegas, même si je pense que la nouvelle organisation pourrait avoir du succès rapidement avec un bon gardien expérimenté, d'excellents défenseurs et deux jeunes premiers trios talentueux », estime Perron.
Le joueur des Blues croit également que le T-Mobile Arena accueillera de nombreux amateurs lors de chaque match la saison prochaine.
« Il y aura quand même un noyau de fans des Golden Knights et plusieurs amateurs de passage à Las Vegas. Je suis certain que même les amateurs d'un peu partout aux États-Unis et du Canada adopteront la formation de Vegas en la supportant. On souhaite que ça fonctionne bien et ça devrait bien aller : plusieurs billets de saison ont déjà été vendus », précise le hockeyeur sherbrookois.
Un tournoi à bout de souffle
Le Tournoi à bout de souffle David Perron/Attitude Hockey aura lieu une fois de plus à l'aréna de Brompton les 4-5-6 août.
De nombreux joueurs professionnels seront accueillis par les organisateurs David Perron et Jérémy Grégoire, qui ont pris la relève de Yanic et Sylvain Perreault.
Les profits seront remis pour une deuxième fois aux hockeyeurs de la région dans le besoin.
Les noms des participants sont à confirmer dans les prochaines semaines, mais on peut penser que des invitations ont été envoyées à Jonathan Drouin, Kris Letang, Marco Scandela, de nombreux joueurs du Phoenix et de la LHJMQ ainsi qu'à Zach Fucale et sa bande du Rocket de Laval, club-école du Canadien.