Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Cole Cormier avait été acquis de l'Océanic de Rimouski en échange d'Andrew Coxhead. Il poursuivra sa carrière avec les Olympiques de Gatineau, à qui les Remparts l'ont échangé pour obtenir l'attaquant Pier-Olivier Roy.
Cole Cormier avait été acquis de l'Océanic de Rimouski en échange d'Andrew Coxhead. Il poursuivra sa carrière avec les Olympiques de Gatineau, à qui les Remparts l'ont échangé pour obtenir l'attaquant Pier-Olivier Roy.

Les Remparts envoient Cormier à Gatineau et échangent des choix de 1re ronde avec Rimouski

Ian Bussières
Ian Bussières
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Les Remparts de Québec ont été actifs à l’ouverture du marché des transactions dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). En plus des transactions déjà connues, le directeur général Patrick Roy a expédié l’attaquant Cole Cormier à Gatineau contre l’ailier droit de 19 ans Pier-Olivier Roy en plus de céder ses deux choix de première ronde au prochain repêchage à l’Océanic de Rimouski pour des choix de première ronde en 2022 et 2023.

Cormier était passé de l’Océanic de Rimouski aux Remparts durant la saison 2019-2020 en échange d’Andrew Coxhead. Cette saison-là, il avait totalisé 16 buts et 25 aides en 64 matchs avec les deux équipes avant de connaître une campagne de sept buts et 11 aides en 32 parties l’an dernier.

Quant à Roy, un ancien des Chevaliers de Lévis qui en sera à sa quatrième saison junior, il avait marqué un but et ajouté 12 aides l'an dernier avec les Olympiques après avoir atteint un sommet de 11 buts et 23 aides en 48 matchs en 2019-2020.

On savait déjà que l’arrière Louis Crevier et et l’ailier gauche Christophe Farmer des Saguenéens de Chicoutimi s’amenaient à Québec, tout comme le gardien de but Fabio Iacobo des Tigres de Victoriaville. Les Remparts redonnent aux Tigres leur choix de deuxième ronde en 2022 pour acquérir Iacobo et ils donnent aux Saguenéens les droits sur l'ancien centre des Élites de Jonquière Félix Bédard, leur choix de première ronde en 2022, le choix de deuxième ronde des Cataractes de Shawinigan au prochain repêchage en plus de redonner à la formation saguenéenne son choix de troisième ronde à l’encan de 2023 en échange de Crevier et Farmer. 

Roy veut faire mieux


Un peu surpris d’avoir été échangé, Roy n’était cependant pas du tout déçu d’aboutir avec les Remparts. «C’est une petite surprise car ce n’est pas quelque chose que j’avais demandé et qu’on m’avait laissé partir avec l’idée que je pourrais revenir. Cependant, ça va faire du bien de revenir plus proche de ma famille», indique le joueur originaire de Lac-Etchemins en entrevue téléphonique avec Le Soleil.


L’ancien des Chevaliers de Lévis sait qu’il n’a pas toujours répondu aux attentes par le passé et est déterminé à faire mieux à Québec. «Je sais que je n’ai pas connu les saisons que j’aurais voulues à Gatineau. Ça n’a pas été facile l’an passé car je me cherchais tout le long de la saison. J’avais bien performé après les Fêtes la saison précédente mais on dirait que je suis reparti à zéro plutôt que de poursuivre sur cette lancée cette année. Je ne mettrai pas ça sur la faute de la Covid car certains joueurs ont très bien performé malgré la pandémie», a-t-il analysé.


«Cet été, je devrai améliorer mon cardio, mon endurance pour pouvoir garder le même rythme tout le long des matchs car il m’arrivait souvent de connaître une bonne première période et d’avoir de la difficulté à soutenir cela tout le long de la partie», indique Roy.


«Je quitte une excellente organisation à Gatineau pour aboutir dans une autre excellente organisation. On ne peut pas vraiment demander mieux que les Remparts et, en plus, c’est une équipe qui vise à gagner l’an prochain», a lancé celui qui s’est entretenu avec Patrick Roy durant quelques minutes lors de l’annonce de la transaction mais qui n’a pas encore discuté de son rôle pour la prochaine saison.

Rôle de leader


De son côté, Christophe Farmer s’amène à Québec en sachant très bien qu’il aura un rôle important à jouer à sa dernière année junior. «Je vois ça comme une nouvelle expérience et je suis content de sortir d’une équipe qui était à maturité pour me retrouver dans une autre équipe qui arrive à maturité en tant que leader», poursuit celui qui est aussi heureux de retrouver son ancien coéquipier Théo Rochette à Québec et que son coéquipier Louis Crevier le suive avec les Remparts.


«Je suis content que Louis vienne à Québec. C’est tellement un bon défenseur», lancer Farmer à propos de l’arrière format géant qui a été repêché par les Black Hawks de Chicago. «J’ai beaucoup parlé avec Théo et il m’a dit que les Remparts, c’était vraiment une bonne «gang» de gars. J’ai hâte d’aller au camp et j’ai surtout hâte de revoir les partisans dans les estrades», indique le hockeyeur de Blainville qui a inscrit huit buts et 22 aides en 29 matchs la saison dernière.