Frank Dancevic

Dancevic se paie le favori

Frank Dancevic est particulièrement à l'aise sur le court central du Tennis René-Verrier de Drummondville. Après avoir accédé à la finale du Challenger de 2015, voilà qu'il vient de vaincre le favori du tournoi de 2016, le japonais Yuichi Sugita, par deux sets identiques de 6-4.
Porté par la foule, le Canadien a semblé au sommet de sa forme. Il a très bien servi, faisant siffler quelques balles à plus de 200 km/h. Au final, il n'a jamais paru inquiété par le favori. Jeudi, au deuxième tour, il affrontera le Chilien Nicolas Jarry, un autre puissant cogneur, dans le cadre d'un duel qui s'annonce fort intéressant.
Son compatriote Peter Polansky connaît également du succès sur le court drummondvillois. Il a franchi le deuxième tour grâce à un gain de 6-2, 2-6 et 7-5 sur la troisième tête de série, le Néerlandais Igor Sijsling.
C'est finalement Denis Shapovalov qui a eu le dessus du duel tout canadien face à Filip Peliwo. Peliwo s'est bien battu, remportant un deuxième set, mais n'a pas été en mesure de tenir le rythme lors de la troisième manche, victime d'une blessure. Shapoalov en aura plein les bras aujourd'hui, alors qu'il devra se mesurer à la deuxième tête de série, l'Américain Austin Krajicek. Ce dernier a impressionné lors de son premier match.
En double, le duo Polansky et Philip Bester n'a fait qu'une bouchée de Yannick Mertens et Igor Sijsling afin de passer au tour suivant. Les favoris se mesureront maintenant aux Britanniques Daniel Evans et Lloyd Glasspool. Fait intéressant, Glasspool a joué deux rencontres dans la même journée dans deux villes différentes en début de semaine. Tout de suite après avoir participé à la finale du Futures de Sherbrooke, il s'est présenté à Drummondville afin de participer aux qualifications. Il n'a finalement pas franchi cette étape.