William Villeneuve

Cuvée exceptionnelle pour les Cantonniers

L’incroyable saison connue par les Cantonniers de Magog se complète en beauté. Dans la version finale de sa liste de classement en vue du repêchage de la LHJMQ, le Centre de soutien au recrutement (CSR) place quatre joueurs magogois en première ronde seulement, et un total de sept pour les trois premières rondes de la sélection prévue le 2  juin prochain à Shawinigan.

Le défenseur William Villeneuve est le mieux classé, lui qui pointe au deuxième rang. Il est suivi par le joueur de centre Patrick Guay, au troisième échelon.

Les attaquants Charles Beaudoin (8e rang) et Marshall Lessard (12e rang) complètent les espoirs des Cantonniers en première ronde.

Lire aussi: Ligue midget AAA: domination magogoise au Gala des Champions

Par la suite, on retrouve Isaac Bélliveau (24e rang), Simon Pinard (27e rang), et Olivier Picard (48e).

Un peu plus loin, Jeremy Lapointe (63e rang), Karl Vaillancourt (64e rang), Alexandre Doucet (79e rang) et Jacob Dion (86e rang), sont aussi présents.

Une cuvée exceptionnelle, certes, mais pas une surprise pour l’entraîneur-chef de l’équipe, Félix Potvin.


Patrick Guay

« Oui, on peut dire que c’est très bien. Surtout, placer autant de gars en première ronde, c’est extraordinaire. On a été chanceux d’avoir une aussi belle cuvée de joueurs de 15 ans, mais il ne faut pas oublier de donner crédit à nos joueurs vétérans. On les a mis au défi, à la fin de l’an passé, de conserver leur poste. On n’avait pas eu la fin de saison souhaitée, et ils ont répondu à nos attentes cette saison. Tu rajoutes à ça la cuvée de jeunes joueurs, et tu obtiens un groupe où la cohésion a été très forte », a dit Potvin.

C’est l’attaquant Hendrix Lapierre des Intrépides de Gatineau qui est consacré le meilleur espoir par CSR en vue de la prochaine séance de sélection.

Le défenseur Jérémy Poirier (4e, Châteauguay) et l’attaque Mavrik Bourque (5e, Trois-Rivières) complètent le top 5.

Charles Beaudoin

Félix Potvin toujours à Magog... pour l’instant

Félix Potvin a par ailleurs reçu, pour la première fois en cinq ans, le prix de l’entraîneur-chef de l’année dans la LHMAAAQ, cette fin de semaine, lors du banquet annuel du circuit.

« C’est un honneur. Mais comme n’importe quoi, c’est un honneur de groupe. J’ai été chanceux d’avoir sous la main un aussi bon groupe, formé de gars qui avaient du caractère et qui voulaient gagner. Je suis aussi chanceux d’être aussi bien entouré, que ce soit avec mes adjoints et avec les autres membres de l’organisation. »

La pause n’a pas été longue, pour les Cantonniers, après leur participation à la finale de la Coupe Telus, à Sudbury.

Déjà, c’est retour au boulot pour tout le monde. Cette semaine, c’est le temps du camp de perfectionnement pour les aspirants Cantonniers.

Potvin, lui, est toujours en poste à Magog, même si plusieurs rumeurs l’envoient dans la LHJMQ pour la prochaine saison.

« Pour l’instant, je suis ici, j’ai une job à faire, c’est de préparer le pré-camp. On va passer la semaine et on verra. Comme je l’ai dit, je n’ai aucune idée de ce qui va se passer. Je n’ai pas parlé à personne. Monter dans la LHJMQ, ce n’est pas une priorité pour moi. Ça dépendrait des gens avec qui j’aurais à travailler », a-t-il expliqué.

Questionné à savoir comment il gérait de voir son nom au centre de plusieurs rumeurs d’embauche dans le circuit Courteau, spécialement depuis la participation des Cantonniers à la Coupe Telus, Félix Potvin a livré une réponse... à la Félix Potvin!

« J’ai été pas si pire pour dealer avec ça, les rumeurs et les questions des journalistes, pendant 15 ans dans la LNH. Ce n’est pas ça qui va me stresser. Je pense que je peux me débrouiller. »