Darcy Kuemper a bloqué 49 tirs et les Coyotes de l’Arizona ont vaincu l’Avalanche 4-2, samedi, réduisant l’avance du Colorado à 2-1.
Darcy Kuemper a bloqué 49 tirs et les Coyotes de l’Arizona ont vaincu l’Avalanche 4-2, samedi, réduisant l’avance du Colorado à 2-1.

Coyotes 2/Avalanche 1: Kuemper s'impose avec 49 arrêts

Associated Press
EDMONTON — Darcy Kuemper a stoppé des tirs redirigés, il a effectué des arrêts dans des positions difficiles et il a vu la rondelle à travers la circulation devant lui.

L’effort monumental du gardien des Coyotes de l’Arizona a permis à son équipe de revenir dans sa série contre l’Avalanche du Colorado.

Kuemper a repoussé 49 lancers et les Coyotes ont tenu le coup pour battre l’Avalanche 4-2, samedi, dans le troisième affrontement de cette série.

Plutôt que de faire face à l’élimination, les Coyotes ont repris vie et ont réduit l’écart à 2-1 dans cette série quatre de sept.

«Nous avons parlé de lui tout le long des séries. Il a été sensationnel, a affirmé l’attaquant des Coyotes Derek Stepan. Dans ces moments où nous avions besoin d’un arrêt clé, il les a tous réussis.»

Les Coyotes ont bourdonné en zone adverse dès le début du match et ils ont pris leur première avance de la série quand Stepan a touché la cible au premier engagement.

La formation de l’Arizona a passé le reste de la partie à contre-attaquer face à la pression sans relâche de ses adversaires.

L’attaquant de l’Avalanche Andre Burakovsky a marqué dans un deuxième match de suite, en deuxième période, mais Brad Richardson a redonné les devants 2-1 aux Coyotes.

Kuemper a fermé la porte pendant que l’Avalanche tentait de niveler le pointage et il a réalisé une série d’arrêts difficiles. Taylor Hall a porté la marque à 3-1 dans un filet désert, mais la troupe de Jared Bednar a continué à attaquer.

Mikko Rantanen a réduit l’écart à 3-2 alors qu’il restait 63 secondes à jouer au match, après que le gardien Pavel Francouz eut été rappelé au banc en faveur d’un sixième joueur.

L’Avalanche a eu assez de temps pour forcer la tenue d’une prolongation, mais Lawson Crouse a scellé l’issue du match. La quatrième partie aura lieu lundi.

«Ils ont souvent eu la possession de la rondelle aujourd’hui, pour être honnête, a indiqué l’entraîneur-chef des Coyotes, Rick Tocchet. J’ai trouvé que nous avons fait du bon travail en défensive.»

L’Avalanche a appliqué de la pression sur les Coyotes comme elle l’avait fait lors de sa victoire au premier match. Elle n’a pas eu le même résultat en raison de Kuemper et de 27 tirs bloqués par les joueurs des Coyotes.

Francouz a repoussé 19 lancers après que Philipp Grubauer eut amorcé les deux premiers duels de la série.

«Nous devrons trouver une façon de voiler la vue de Kuemper. S’il voit la rondelle, il va l’arrêter, a déclaré Bednar. Il a connu un très bon match aujourd’hui.»

Les Coyotes n’avaient pas été dans le coup lors du premier duel, mais ils s’étaient ressaisis lors de la deuxième rencontre, sans toutefois l’emporter. Leur bon début de match, samedi, combiné au brio de Kuemper, a su frustrer la dangereuse attaque de l’Avalanche.

«Évidemment, nous aimerions trouver le fond du filet après avoir eu toutes ces occasions de marquer ce soir. Surtout en troisième période, a analysé Rantanen. C’est un de ces matchs où tu dois marquer.»