Le Mistral possède une avance important en saison régulière et tente parallèlement de remporter la Coupe Québec.

Coupe Québec : Le Mistral passe à l’étape suivante

Le Mistral senior de Sherbrooke a bien failli se faire jouer un mauvais tour lors de son match de seizième de finale de la Coupe Québec. Mais grâce à un but de Christopher Nkoghe à quelques minutes de la fin, la troupe de Vincent Orsida a brisé l’égalité pour ainsi vaincre le club de Saint-Lambert par la marque de 2 à 1, lundi soir sur le terrain Olympique 1.

Le piège a été évité. En affrontant une formation de calibre AA, le Mistral aurait bien pu prendre son dernier adversaire à la légère.

« On a tout de même accordé le premier but de la rencontre, souligne Orsida. On affrontait toutefois la meilleure équipe de la classe AA. Après avoir nivelé la marque, on a heureusement trouvé le moyen de gagner ce match pour passer aux huitièmes de finale. »

Le prochain adversaire des Sherbrookois à la Coupe Québec sera Saint-Léonard le 10 juillet au terrain Olympique 1. Il s’agit de la seule formation ayant trouvé le moyen de vaincre le Mistral cette saison. Sherbrooke présente un dossier de 8-3-1 après 12 parties.

« C’était à notre toute première rencontre de la saison. Notre équipe avait perdu par la marque de 2 à 1. Depuis, on n’a plus jamais perdu. On affrontera une équipe ayant un bon entraîneur et qui demeure difficile à jouer contre », précise l’entraîneur du Mistral.

L’objectif du Mistral à la Coupe Québec est d’atteindre au minimum le carré d’as. Toutes les équipes seront alors réunies au même endroit durant deux jours.

D’ici là, le Mistral poursuit sa saison régulière samedi à 18 h contre les Étoiles de l’Est après avoir lessivé Outremont lors d’une victoire de 7 à 0 samedi dernier.

« Notre prochain adversaire se trouve au deuxième rang de l’autre division. J’aime bien ce que je vois de la part de notre équipe. On est au premier rang, on possède huit points d’avance sur le deuxième rang et 12 points sur le le troisième. Notre équipe est en excellente position », résume Vincent Orsida.