Jean-Christophe Beaulieu, William Langlais et Anthony Gosselin

Coupe Grey : trois anciens Vert & Or en action

Trois anciens joueurs du Vert & Or de l’Université de Sherbrooke participeront à la 106e finale de la coupe Grey, dimanche à Edmonton, qui opposera les Stampeders de Calgary au Rouge et Noir d’Ottawa. Et ironiquement, il s’agit de trois joueurs qui ont occupé la même position à Sherbrooke, soit centre arrière.

William Langlais, qui en est à une quatrième saison à Calgary, affrontera donc ses anciens potes de Sherbrooke, Anthony Gosselin et Jean-Christophe Beaulieu.

Et on peut aussi ajouter à ce trio la présence d’Adrien Bourdon, qui œuvre en tant qu’adjoint des opérations football pour le Rouge et Noir. Bourdon a passé deux ans avec le programme de football du Vert & Or, aux côtés de David Lessard.

Pour Jean-Christophe Beaulieu, qui est passé des Alouettes de Montréal au Rouge et Noir le 30 janvier dernier, il s’agit d’une saison de rêve.

Celui qui dispute une cinquième saison dans la Ligue canadienne de football (LCF) avoue avoir connu sa meilleure saison en carrière dans la Capitale nationale.

En 17 matchs avec sa nouvelle équipe, il a capté 22 passes pour 285 verges et un touché, inscrit justement contre les Alouettes.

Il a également connu de forts moments en finale de l’Est contre les Tiger Cats d’Hamilton. Durant ce match, Beaulieu a capté une passe de touché, dans une convaincante victoire de 46-27.

« Ce fut ma meilleure saison jusqu’à présent. J’ai dû passer par une période d’adaptation, au début, afin de me familiariser avec le livre de jeux et l’attaque de l’équipe. Mais chaque match, j’étais très impliqué. Un peu comme à Montréal, lorsque Jacques Chapdelaine était l’entraîneur, j’avais un rôle important au sein de l’attaque », a dit le jeune homme de Trois-Rivières, lorsque joint par La Tribune, jeudi matin à Edmonton.

« Et inscrire un touché en finale de l’Est, c’était vraiment incroyable. C’est vraiment plaisant de participer aux succès de l’équipe. »

Débarqués à Edmonton depuis mardi, Beaulieu et ses coéquipiers ont des horaires fixés au quart de tour jusqu’au botté d’envoi, dimanche.

« On en a profité un peu, depuis notre arrivée, mais il faut rester concentrés et travailler comme si c’était une semaine comme les autres. »

C’est la deuxième fois en trois saisons que Calgary et Ottawa croisent le fer en grande finale.

Ottawa l’a emporté 39-33 en 2016.

C’est la troisième année consécutive que les Stampeders de Calgary participent à la finale, et leur quatrième participation en cinq ans. Ils ont gagné en 2014 contre Hamilton.

« Je crois que le jeu des deux unités défensives sera la clé dans le match. Les Stampeders ne nous donneront pas de point facilement, c’est certain. »

Une finale de la Coupe Grey, et un petit garçon

À son arrivée à Ottawa, Beaulieu a rapidement pris contact avec Anthony Gosselin, qui évolue avec le Rouge et Noir depuis 2017.

Les deux ont partagé le même appartement pendant la saison.

Gosselin, justement, vit une grosse semaine remplie d’émotions. Non seulement son équipe participera à la coupe Grey, mais il a appris cette semaine qu’il sera l’heureux papa d’un petit garçon au cours des prochains mois.

« Ça fait déjà quelque temps qu’on a annoncé qu’on allait avoir un bébé, mais ma blonde a passé sa deuxième échographie cette semaine et elle ne pouvait attendre à vendredi, lorsqu’elle viendra me rejoindre à Edmonton, pour me l’annoncer. C’est beaucoup d’émotions, tout ce qui se passe pour moi cette semaine, c’est dur à expliquer! C’est l’une des plus belles semaines de ma vie! »

Au total, Anthony Gosselin a participé a six matchs cette saison, et capté deux passes pour quatre verges.

Des blessures en début de saison ont limité son temps de jeu.

« Il y a eu beaucoup de blessés en début de saison, alors l’équipe devait habiller davantage de joueurs canadiens pour respecter le ratio. C’est comme ça, dans la LCF. »

« Je ne sais pas encore si je vais jouer dimanche. Tout ce que je veux c’est aider mon équipe, peu importe la façon. J’ai démontré que j’étais fiable sur les unités spéciales. Si on me fait signe, je suis prêt. »

« Cette saison m’a prouvé que ça vaut la peine de continuer à travailler. Je veux devenir un joueur établi dans cette ligue et non pas seulement un remplaçant.

« J’ai joué le dernier match de la saison, alors qu’on était assuré de faire les éliminatoires. Je m’attendais à jouer contre Hamilton. Mais je profite de tout ce qui passe. Une coupe Grey, ça ne se gagne pas seulement pendant les matchs, mais aussi à l’entraînement. Je donne toujours mon maximum afin que le gars qui m’affronte en pratique soit prêt pour les matchs. »

Quant à Langlais, il a joué tous les matchs de son équipe en saison régulière, récoltant six réceptions pour 105 verges. Dans la finale de l’Ouest, il a effectué un retour de botté, sur 15 verges.

Dan West (Ottawa) et Junior Turner (Calgary) sont les deux représentants des Gaiters qui participeront aussi à la coupe Grey dimanche.