Nicole Clermont.

Coupe du monde de paracyclisme : une course mouvementée pour Clermont et Molnar

Les épreuves de course en ligne étaient à l'horaire dimanche pour la dernière journée de la Coupe du monde de paracyclisme d'Emmen, aux Pays-Bas. Les médaillées de bronze du contre-la-montre vendredi, Nicole Clermont et Marie-Claude Molnar, ont fini au quatrième et cinquième rang de leur catégorie respective.
En classe C5, Clermont, de Saint-Denis-de-Brompton, a accusé un retard de 6 minutes 23 secondes sur la gagnante de la course de 71 km, la Polonaise Anna Harkowska. L'Américaine Samantha Bosco (+6 minutes 16 secondes) est deuxième et la Néerlandaise Caroline Groot (+6 minutes 20 secondes) est troisième.
« Je me suis levée fiévreuse. Je n'étais pas certaine de prendre le départ. Il y a eu une attaque de la Polonaise et personne ne voulait travailler pour aller la chercher. J'ai travaillé fort, mais mon manque d'expérience dans le dernier virage m'a coûté un podium. Je retourne à la maison prête à m'entraîner plus fort en vue des Championnats du monde qui auront lieu en septembre », a fait savoir Clermont.
« J'ai travaillé avec Morelli dans le dernier tour à essayer de décrocher les autres C4, mais elles sont restées là. J'ai pris les dernières forces qu'il me restait pour attaquer avant le dernier virage, mais il ne restait pas assez d'essence pour aller jusqu'à la ligne », a dit Molnar.
La paracycliste s'est dite satisfaite de sa course puisque ses objectifs ont été atteints. « Ma coéquipière Nicole m'a beaucoup aidé en me donnant des conseils. Je devais travailler la patience, ce qui n'a pas été facile. Ça a été payant, car j'ai pu utiliser ma puissance pour sortir en force à la fin des virages en U. Évidemment, nous brûlons pas mal de cartouches dans cette manoeuvre. »