Jimmy Waite quittera Sherbrooke cette fin de semaine à destination de Chicago. La LNH espère recommencer ses activités à la mi-juillet.
Jimmy Waite quittera Sherbrooke cette fin de semaine à destination de Chicago. La LNH espère recommencer ses activités à la mi-juillet.

Corey Crawford, la carte cachée des Blackhawks ?

Après un peu plus de trois mois à Sherbrooke, Jimmy Waite quittera la ville cette fin de semaine à destination de Chicago, où les camps d’entraînement dans la LNH doivent reprendre vers la mi-juillet, en prévision de séries éliminatoires. Un format adapté au contexte de la pandémie, et un format qui pourrait fort bien sourire au gardien de but des Hawks, Corey Crawford.

Chicago a connu une saison écourtée 2019-2020 en dents de scie. L’équipe a peiné à accumuler les séries de victoires et elle pointait au 12e rang sur 15 équipes dans l’Association de l’Ouest, avec une récolte de 72 points en 70 matchs, au moment où la saison a été stoppée.

Mais, point non négligeable dans cette saison, il faut noter le retour en forme du gardien québécois Corey Crawford.

D’ailleurs, son entraîneur des gardiens chez les Hawks, Jimmy Waite, s’attend à ce que ce dernier joue un rôle majeur dans les séries éliminatoires à venir.

« La saison dernière, on a été chanceux. Corey n’a ressenti aucune conséquence des commotions cérébrales qui l’ont forcé à rater environ deux demi-saisons lors des deux dernières années et ça, c’est une très bonne nouvelle pour nous. On ne savait pas trop comment il allait réagir, alors c’est pourquoi l’équipe est allée chercher Robin Lehner. Les deux ont partagé le temps devant le filet, alors ce fut une saison où Corey a pu prendre son temps et l’une des saisons où il a été le moins occupé, lorsqu’il a été en santé, lors des dernières années », a dit Jimmy Waite.

Corey Crawford a suffisamment rassuré ses patrons tant par son état de santé que par ses performances, ce qui a permis à l’équipe d’échanger Lehner à Las Vegas, en retour de Malcom Subban, en février dernier.

« Une fois qu’on a échangé Robin à Vegas, Corey a eu beaucoup de matchs et il a retrouvé sa forme d’antan. Quand il est dans le but tous les soirs, il est à son meilleur. Pour son âge, c’est un gars très en forme, à 35 ans. C’est un gars très calme, et il va faire la job dans n’importe quelle situation. Sa capacité mentale à s’ajuster sera un gros atout pour nous lors des prochaines séries », a confirmé le Sherbrookois.

« C’est vrai que maintenant la situation des gardiens est plus claire, avec l’acquisition de Malcom Subban. Corey n’avait pas été habitué à ça, de partager le filet avec un autre gardien numéro un. Ça a ses bons côtés, c’est certain, mais ça a aussi des mauvais côtés. Lehner était plus habitué à partager le filet, ce qu’il a fait avec succès avec les Islanders, mais ce fut plus difficile pour Corey. Je crois que c’est plus facile pour tout le monde d’avoir un duo bien identifié. »

Se préparer au retour

Jimmy Waite quittera donc cette fin de semaine à destination de Chicago. Pour l’instant, les entraîneurs des gardiens et d’autres membres du personnel d’entraîneurs seront autorisés à retourner sur la glace et à diriger de petits groupes de joueurs, a dit le Sherbrookois.

« On va pouvoir retourner sur la glace avant le 10 juillet, qui devrait être la date où l’équipe au complet pourra nous rejoindre, de ce que j’ai pu comprendre. Mais tout ça reste à confirmer. »

Revenu à Sherbrooke au début du mois d’avril, Jimmy Waite a hâte de retourner au boulot. Comme si c’était le début d’une nouvelle saison, même si la situation actuelle est loin d’être aussi claire.

« J’hais pas ça, ça fait déjà trois mois et demi qu’on est arrêtés, c’est comme une saison morte, ça va être le fun de recommencer avec un petit camp d’entraînement et ce sera intéressant de voir le nouveau format des séries.

Ce sont des choses qui ne sont jamais arrivées avant, c’est historique, mais il y a énormément d’inconnus dans tout ça. Je crois qu’en fin de compte, l’équipe qui aura du succès, ce sera celle qui peut se remettre dans l’action le plus rapidement possible. On aura peut-être un match hors-concours pour se mettre sur pied et ensuite ça démarre! Alors dans ce contexte, c’est clair que les gardiens auront un gros mot à dire; quel gardien de but sera capable de retrouver sa forme le plus vite possible, sa forme du mois de mars, j’ai hâte de voir ça », a analysé Jimmy Waite.

« D’après moi, les gars auront besoin d’une dizaine de jours sur la glace pour retrouver leurs repères et leurs réflexes. J’ai parlé souvent à Corey, j’ai suivi son entraînement, il se sent très bien. L’inconnu, c’est le synchronisme lors des matchs. C’est bien beau pratiquer, mais ce ne sera jamais comme en situation réelle de match. »

« Avant d’amorcer une saison normale, après un repos de quelques semaines, on a habituellement une dizaine de matchs hors concours pour se familiariser, mais là, ce sera un match et on part. C’est un peu l’inconnu de ce côté-là. »

L’inconnu

Faire ses valises sans trop savoir ce qui se passera le lendemain ou la semaine suivante ajoute au surréalisme de la situation.

« On a hâte de connaître les dates concrètes, c’est supposé être le 10 juillet, mais ce n’est pas confirmé encore; les matchs doivent se dérouler à Vegas, mais ça non plus ce n’est pas confirmé. On voit que les équipes commencent à se rassembler, on a bien confiance que la machine va repartir, à moins qu’il ne se passe un gros événement d’ici là et que tout arrête de nouveau! On a hâte! Ça va être le fun, on s’en va faire un sprint et en espérant qu’on puisse causer des surprises en séries. Après ça, on aurait un mois ou un mois et demi de pause avant de recommencer la prochaine saison, qui commencerait en décembre. Ça va être le fun de passer l’automne au Québec! »