Malgré un bon match du gardien Julio Billia, le Québec n'est pas parvenu à battre la Suède en demifinale du Défi mondial des moins de 17 ans.

Contre la Suède, le Québec ne peut répéter l'exploit

Équipe Québec a disputé un autre fort match, jeudi soir à Drummondville, en demi-finale du Défi de mondial des moins de 17 ans, mais a finalement dû s'avouer vaincu face à une équipe plus forte qu'elle. La troupe de Donald Audette a baissé pavillon 6-4 aux dépens de la Suède.
«Nous sommes bien sortis et nous avons montré du caractère, notamment en revenant à 5-4 en fin de rencontre. Les petits gars ont donné ce qu'ils avaient à donner, mais il faut donner crédit à la Suède. C'est une équipe rapide qui bouge bien la rondelle. Ils ont bien joué, ils ont fait quelques jeux qui nous ont surpris aussi», a analysé l'entraîneur-chef de la formation locale.
«Les petits gars ont donné ce qu'ils avaient à donner, mais il faut donner crédit à la Suède.»
Étincelant face aux Ontariens la veille, le gardien québécois Julio Billia a connu une autre bonne performance, réalisant 34 arrêts, mais force est d'admettre qu'il n'a pas été aussi dominant que la veille. Il a entre autres mal paru sur les deux buts marqués par la Suède alors qu'ils se débrouillaient avec un homme en moins. Ces filets ont porté la marque à 4-2.
 
Texte complet dans La Tribune de vendredi.
Abonnement à la version électronique: