La formation Conception Desrosiers/Sport Transaction a su revenir de l’arrière pour finalement arracher la victoire, en manches supplémentaires, à l’équipe du Momo Sports, par la marque de 23-20.

Conception Desrosiers remonte la pente vers la victoire

Une nouvelle équipe championne a été couronnée en classe locale masculine, jeudi, lors de la Classique Pif disputée au parc Quintal de Fleurimont. La formation Conception Desrosiers/Sport Transaction a remonté la pente pour finale l’emporter, en huit manches, par la marque de 23-20 face à la formation Momo Sports.

Une finale autrement plus serrée que celle de 2018, lorsque l’équipe de la Boucherie du Terroir avait facilement eu raison des Bandits par la marque de 22-2.

Et les nombreux spectateurs présents au parc Quintal croyaient assister au même scénario, jeudi. L’équipe du Momo Sports a en effet inscrit 12 points en deuxième manche, et elle menait 13-2 après seulement deux manches de jeu.

Mais petit à petit, Conception Desrosiers a grugé l’écart et, malgré les six erreurs commises dans le match, elle tiré les marrons du feu en début de huitième manche, en inscrivant quatre points.

Le Momo Sports a bien tenté de l’emporter à son dernier tour au bâton, mais le match s’est terminé sur un retrait au deuxième but. Le Momo Sports a dû se contenter d’un seul point lors de sa dernière chance à la frappe.

Alexis Cotnoir a été une force pour Conception Desrosiers lors de cette finale, lui qui a canonné trois circuits, et fait produire huit points.

Son coéquipier Julien Bureau-Lapointe a lui aussi été productif, grâce à deux circuits, et cinq points produits.

Pascal Martineau a été élu le joueur le plus utile. Il a conservé une moyenne de 0,579 pendant le tournoi, avec trois circuits, cinq doubles et 10 points produits.

Dans le camp du Momo Sports, soulignons les cinq points produits de Pierre Desloges, et les quatre de Jean-Philippe Therrien.

Les activités du Pif se poursuivent sur le terrain dès vendredi, avec le début des matchs de la catégorie invitation, féminine et masculine.