Le Sherbrookois Alexandre Laplante n’a pu se qualifier pour le tableau principal du simple, mais tentera de causer la surprise en double au Tournoi Futures Subaru de Sherbrooke.

Comme des joueurs de 2e trio de la LNH

Le Tournoi Futures Subaru de Sherbrooke a certes déjà attiré de meilleurs joueurs de tennis, mais n’a jamais présenté un tableau aussi relevé depuis son existence.

Selon François Lefebvre, directeur des opérations du tournoi Futures de Sherbrooke, l’édition 2018 atteint un sommet en ce qui concerne la profondeur du tableau.

« C’est la première année que nous avons une programmation aussi forte, même si nous avons accueilli Félix Auger-Aliassime et Denis Shapovalov l’an dernier ou Milos Raonic dans le passé », soutient François Lefebvre.

En ce qui concerne le classement, nous pourrons voir à l’œuvre la 159e raquette mondiale, Gleb Sakharov, et la 184e, Filip Peliwo.

« Ils font partie de la relève de demain, renchérit François Lefebvre. Nous avons même onze joueurs qui sont classés dans le top 300. Ce n’est pas compliqué. À Sherbrooke, nous avons un tableau digne d’un Challenger! »

Un autre athlète à surveiller cette semaine : Brayden Schnur.

« Il a joué trois manches contre Richard Gasquet à la Coupe Rogers. Il a même participé à la demi-finale de notre tournoi l’an dernier. Nous aurions bien voulu miser encore sur Félix Auger-Aliassime, notre gagnant de l’an dernier, mais nous l’avons perdu rapidement. Denis Shapovalov aussi. Si nous comparons tout cela à la LNH, nous pouvons dire que la moitié de nos joueurs invités sont des joueurs de deuxième trio », ajoute le directeur des opérations.

Autre fait à noter, le gagnant de l’édition 2015, l’Anglais Edward Corrie, sera en action mardi à 18 h.

« Il devait à la base se qualifier, mais à cause d’un désistement, il fera partie du tableau principal. Il peut remercier Vincent Milot, qui devait également prendre part à la compétition, mais ce dernier a été invité à la dernière minute au Tournoi d’Indian Wells. Ça nous donne une bonne idée du calibre présenté cette année. C’est plutôt rare de voir ça! »

Filip Peliwo foulera le terrain mercredi contre Skander Mansouri. Quant à Samuel Monette, il sera en action mardi à 16 h

Finalement, Frank Dancevic est le vétéran du groupe. Le capitaine de la Coupe Davis pour le Canada a participé aux quarts de finale des Futures à Gatineau et sera en action mercredi soir.

La finale du simple aura lieu dimanche à 13 h. Les demi-finales seront présentées dès 11 h samedi et la finale du double se tiendra vendredi en après-midi.

Deux jours gratuits

L’entrée des spectateurs est gratuite mardi et mercredi grâce à la commandite de Subaru Sherbrooke.

« Nous invitons les familles à se présenter durant la semaine de relâche. Nous sommes à 25 pieds de l’action et nous aurons même un radar pour les services », rappelle le directeur des opérations.

Jeudi et vendredi, chaque séance (jour ou soir) sera au coût de 10 $. Il sera également possible d’assister aux finales pour 15 $ ou bien de se procurer un passeport pour 35 $.

« Il nous reste une trentaine de passeports. Assister à une partie de la Coupe Rogers, c’est beaucoup plus cher et nous avons des athlètes qui ont pris part à la Coupe Rogers. Nous sommes chanceux d’avoir ça à Sherbrooke », confie M. Lefebvre.

Au total, 25 000 $ seront remis en bourses. Le gagnant empochera environ 2900 $.

« Nos participants ne viennent toutefois pas ici pour l’argent, mais bien pour les 27 points remis au gagnant. Un joueur doit gagner le deuxième tour d’un tournoi majeur pour obtenir 27 points : ce n’est pas facile à faire », fait remarquer François Lefebvre.