Les joueurs du Phœnix Jaxon Bellamy, Jérémy Jacques et Jacob Rabouin avaient déjà visité l’équipe bantam AA du Phœnix de Sherbrooke cette saison et voilà que la formation féminine participera à un match au Centre Bell après avoir remporté un concours du Canadien de Montréal.
Les joueurs du Phœnix Jaxon Bellamy, Jérémy Jacques et Jacob Rabouin avaient déjà visité l’équipe bantam AA du Phœnix de Sherbrooke cette saison et voilà que la formation féminine participera à un match au Centre Bell après avoir remporté un concours du Canadien de Montréal.

Comme chez les pros l’instant d’une journée

Grâce à l’initiative d’une maman de joueuse, l’équipe féminine bantam AA du Phœnix de Sherbrooke se sentira comme dans la LNH en disputant au Centre Bell une partie digne des rangs professionnels, le 18 janvier au matin.

C’est en inscrivant l’équipe de sa fille à un concours du Canadien de Montréal que Stéphanie Bégin a appris quelques semaines plus tard que c’est la formation du Phœnix qui avait remporté la palme en compagnie d’une autre équipe du Québec.

« Ce prix est d’une valeur de 8000 $ et ce sera un méga événement, indique Mme Bégin. La partie sera filmée, il y aura un annonceur maison, ce sera comme un match du Canadien! »

La réaction des joueuses a été vive lorsque l’entraîneur leur a annoncé la bonne nouvelle.

« Les filles ne le savaient pas et elles ont crié de joie lorsqu’elles l’ont su! » confirme Jérémy Sherrer.

Florence Bégin est allée jusqu’à pousser l’audace en demandant à l’équipe de hockey junior majeur du Phœnix de Sherbrooke de leur prêter l’autobus de l’équipe.

« Le club joue à domicile ce soir-là, précise Mme Bégin. Elle est disponible. J’ai tenté de trouver les sous pour payer l’autobus question de vivre une belle expérience d’équipe! Je trouvais ça cher, c’est quand même 2000 $, mais mon employeur a accepté de nous commanditer. On doit un gros merci à André Fortin de Prévigesst, Gestionnaire de mutuelles et conseiller en santé auprès des entreprises. Reste à savoir maintenant si ce sera vraiment l’autobus du Phœnix, car la compagnie de transport ne pouvait nous le garantir aujourd’hui, mais ça s’annonce bien. »

Cette dernière espérait permettre aux jeunes d’assister à la partie du Canadien de Montréal en soirée, mais pour une question de prix et de disponibilité de billets avec sièges collés, il était devenu impossible de réaliser le projet.

« On se réunira dans un restaurant pour aller voir la partie à la télé sinon! » convient Stéphanie Bégin.

Se sentir comme Claude Julien

L’entraîneur Jérémy Sherrer admet que ses joueuses vivront tout un rêve en évoluant sur la glace du Tricolore :

« Juste le fait de se retrouver au Centre Bell, c’est déjà excitant. On vivra une expérience que peu de joueurs de hockey auront la chance de vivre. Jamais on n’aurait pensé disputer une partie au Centre Bell. L’initiative de Stéphanie était excellente! »

Même l’entraîneur du Phœnix bantam AA se dit fébrile.

« Je vais avoir l’impression d’être comme Claude Julien l’instant d’un match! J’ai bien hâte de vivre ça, comme toutes les filles et leur famille! » convient-il.