L’arrivée de Christopher Benoit ne constitue pas une bonne nouvelle dans le dossier de Félix Robert, qui combat actuellement un virus : une lourde perte pour le Phœnix puisque le petit attaquant avait déjà marqué 15 buts et obtenu 23 mentions d’aide en 20 matchs.

Christopher Benoit en renfort chez le Phœnix

Le malheur des uns fait le bonheur des autres et l’adage se prête bien à la situation de Christopher Benoit, acquis par le Phœnix mercredi en retour d’un choix de 10e ronde en 2020 offert au Drakkar de Baie-Comeau. Puisque l’absence de Félix Robert risque de se prolonger, le Phœnix tenait à ajouter de la profondeur et de l’expérience à son alignement décimé en accueillant un quatrième joueur de 20 ans.

Christopher Benoit tentera ainsi de profiter de ce tremplin offert par l’équipe de sa ville natale pour terminer sa carrière junior en beauté dans la LHJMQ.

« Ma blessure à la jambe m’a laissé un goût amer, admet l’attaquant sherbrookois. Je me suis blessé en séries et je n’ai pas eu la chance de revenir dans la LHJMQ par la suite. Il y avait douze joueurs de 19 ans la saison dernière à Baie-Comeau et comme le maximum de joueurs de 20 ans est de trois par équipe, j’ai écopé. J’ai obtenu l’occasion de me faire valoir au camp des Voltigeurs de Drummondville en début de saison. Par contre, je n’étais pas du tout au sommet de ma forme et j’ai été retranché à cause d’un surplus de joueurs de 20 ans. Je regardais à un certain moment vers l’Université Concordia pour finalement comprendre que ma meilleure option était le junior AAA chez les Inouk de Granby. »

Avec une récolte de dix buts et onze passes en 18 matchs avec les Inouk, Christopher Benoit a prouvé que son opération au péroné et au tibia a été un succès.

« Je ne ressens plus de douleur. J’ai aimé mon passage à Granby et je suis super content d’obtenir cette nouvelle chance. L’organisation a été honnête avec moi. Dès que Félix sera de retour, je devrai lui céder la place et j’espère que j’en aurai fait suffisamment pour convaincre d’autres équipes de miser sur moi pour le reste de la campagne », soutient Benoit.

Rappelons que Bailey Peach soigne encore une blessure au haut du corps et avec l’absence planifiée de Taro Jentzsch, qui participera prochainement au Championnat mondial de hockey junior, le directeur général Jocelyn Thibault souhaitait donner un outil supplémentaire à l’entraîneur Stéphane Julien.

Christopher Benoit

« Christopher constitue pour nous une solution intéressante à court terme. Il amènera de l’énergie à notre équipe. Il est un joueur de caractère et il est considéré comme un leader. Il s’insère parfaitement dans notre philosophie d’équipe », a confié Thibault.

« J’avais un rôle plus offensif à Granby alors qu’à Baie-Comeau, j’espérais provoquer de belles choses en jouant avec beaucoup d’intensité. Lors des dernières séries du Drakkar, j’avais connu du succès et je profitais d’un temps de jeu plus intéressant. J’espère reprendre là où j’ai laissé », précise Christopher Benoit.

Le cas Robert se complique

L’arrivée de Christopher Benoit ne constitue pas une bonne nouvelle dans le dossier de Félix Robert, qui combat actuellement un virus : une lourde perte pour le Phœnix puisque le petit attaquant avait déjà marqué 15 buts et obtenu 23 mentions d’aide en 20 matchs.

Félix Robert connaissait une séquence des plus intéressantes en ayant obtenu au moins un point à ses 16 derniers matchs.

« On effectuera d’autres examens médicaux dans les prochains jours, précise le directeur général du Phœnix. On craignait une mononucléose et les tests de sang nous confirmeront si c’est bien le cas ou si Félix combat une autre maladie. Je ne compte pas revoir Félix dans les prochains jours. Comme DG, je dois aussi considérer la pire option. On a vu lors du dernier voyage que l’offensive manquait de souffle et j’ai toujours aimé le style de jeu de Christopher Benoit. Je lui ai promis qu’il resterait avec nous jusqu’au Fête et j’espère revoir Félix dans l’alignement à Noël. »

Benoit donnera ses premiers coups de patin au Palais des sports jeudi lors de l’entraînement matinal et participera à son premier match dans l’uniforme blanc et bleu vendredi soir à Drummondville.