Charles Hudon s'est fait complice sur les deux buts marqués par Tomas Plekanec ainsi que sur celui de Mark Streit, permettant à l'équipe des Blancs de vaincre celle des Rouge 3-2 en période de prolongation.

Charles Hudon montre ses ambitions

Entre le Centre Bell et la Place Bell, Charles Hudon semble avoir une préférence évidente pour le Centre!
Après avoir plusieurs fois affirmé, depuis que l'équipe a recommencé à occuper le paysage médiatique, à quel point il est affamé de se tailler une place avec le Canadien de Montréal, l'attaquant d'Alma a profité d'une première opportunité dimanche après-midi pour montrer qu'il n'avait pas l'intention de parler dans le vide.
Soit, il ne s'agissait que d'un duel Rouges vs Blancs, où les joueurs sont loin de distribuer les mises en échec à qui mieux mieux. Mais Hudon est celui qui, de loin, s'est mis le plus en évidence dans une victoire de 3-2 des Blancs - son équipe - contre les Rouges.
Muté à gauche du centre Tomas Plekanec et d'Artturi Lehkonen, comme lors des deux premières journées d'entraînement à Brossard, Hudon a réalisé deux jolies pièces de jeu qui ont mené à autant de buts de Plekanec, un en première période et l'autre lors de la deuxième. Il a ajouté une troisième mention d'aide sur le but de Mark Streit, inscrit en prolongation, à trois contre trois.
« Que ce soit un entraînement, un match intra-équipe ou contre une autre formation, je n'ai rien à perdre et c'est à 100 pour cent, a déclaré Hudon. Je l'ai dit, j'ai le couteau entre les dents et je veux le démontrer toutes les fois que je saute sur la patinoire. Je suis satisfait de ma journée, il faut que je continue de travailler et on passe à demain. »
Montrer de belles choses
Hudon se dit à l'aise avec Plekanec, à qui il n'hésite pas à poser des questions et de qui il dit toujours recevoir des réponses positives. Le vétéran tchèque aime ce qu'il a vu de Hudon après les trois premières journées passées avec lui.
« Il est un joueur très intelligent, et il a du talent, a fait remarquer Plekanec. Il a passé trois ans dans les ligues mineures et ça aide à s'habituer aux détails dont il faut se soucier pour jouer dans la LNH. C'est ce qu'il fait en ce moment. Il a montré de belles choses jusqu'à maintenant et je lui souhaite que ça continue pendant tout le camp d'entraînement. »
Juché sur la passerelle des médias, Claude Julien a bien vu, lui aussi, le brio affiché par Hudon et ses deux coéquipiers de trio.
« Charles est arrivé avec beaucoup de confiance et en bonne forme physique, a noté l'entraîneur-chef du Canadien. Il se démarque depuis le début du camp d'entraînement et ce trio a été le meilleur cet après-midi. Il y avait une bonne chimie. Charles a l'air d'un gars déterminé à rester ici et s'il peut continuer de cette façon, il va se donner une très bonne chance. »
Le gardien Charlie Lindgren, victime du deuxième but de Plekanec, n'a pas été surpris de voir toute la détermination de Hudon dimanche après-midi.
Phénoménal
« Je suis l'un de ses plus grands fans. Il est vraiment bon. Il a ce don de se rendre au filet, de marquer des buts et d'amasser des points. Aujourd'hui, il revenait en zone défensive avec combativité, ce qui est important. Il va devenir un joueur phénoménal », a loué le jeune gardien.
Les deux équipes, qui comptaient 21 joueurs chacune - dont sept défenseurs -, ont disputé deux périodes de 30 minutes mais seulement les cinq dernières étaient chronométrées.
Carey Price (Rouges) et Al Montoya (Blancs) ont joué la première période et ont reçu 17 et neuf tirs respectivement. Price a accordé un but.
Lindgren (Rouges) et Zachary Fucale (Blancs) les ont remplacés au début de la deuxième période et ont affronté 15 tirs chacun. Lindgren a accordé deux buts tout comme Fucale, au défenseur Karl Alzner et à l'attaquant Daniel Audette.
C'est par ailleurs à Lindgren qu'est revenu l'honneur de réaliser le plus bel arrêt du match, contre le défenseur Joe Morrow, après une belle passe de Jonathan Drouin durant la dernière minute de jeu de la deuxième période.
Lundi soir, le Canadien passera aux choses un peu plus sérieuses en disputant le premier de huit matchs préparatoires contre les Bruins de Boston, à Québec.
Julien n'a pas dévoilé la liste des joueurs qui feront le voyage en autobus jusqu'au Centre Vidéotron parce qu'il ne les avait pas encore informés.
« Je peux vous dire qu'il va y avoir un bon nombre de joueurs québécois, de francophones. Ce n'est pas seulement pour rendre service, mais ce sont des gars qui vont mériter d'avoir des matchs. Il y a des joueurs qui ont une connexion avec la ville de Québec d'une façon ou d'une autre. On en est conscient et on veut donner la chance aux gens de Québec de voir ces joueurs. »
La première partie préparatoire au Centre Bell aura lieu mercredi soir, contre les Capitals de Washington.