Les Élans du Cégep Garneau ont profité de cinq revirements pour se sauver avec une victoire de 28 à 14, samedi après-midi, au Coulter Field.

Champlain trébuche et perd

SHERBROOKE – Un an après avoir remporté le Bol d’Or, les Cougars du Collège Champlain n’ont pas réussi à passer les quarts de finale. Les Élans du Cégep Garneau ont profité de cinq revirements pour se sauver avec une victoire de 28 à 14, samedi après-midi, au Coulter Field.

Le quart-arrière Thomas Bolduc s’est fait intercepter le ballon à quatre reprises, tandis que son coéquipier, David Mather, a subi le même sort une fois. L’entraîneur-chef des Cougars, Kevin Mackey, n’a pas apprécié la chose. « Ça fait toujours mal, un revirement, c’est toujours trop », a-t-il commenté après la partie.

De plus, l’attaque de Champlain n’a pas su produire de point. « On n’a eu aucun point à l’offensive. Lorsqu’il y a une température comme celle-là, il faut courir la balle et on n’a pas été capable de le faire. On va donner le crédit à Garneau ; ils étaient prêts et ont une bonne défensive », décrit l’entraîneur.

Thomas Bolduc a quand même obtenu 135 verges par la passe avant de laisser sa place à Mather (0 verge) et à Legault (3 verges). Charles Giroux a été le meilleur receveur, amassant 62 verges au sol.

Jeu décisif 

Avec quelques secondes à faire à la première demie, les Élans ont effectué un touché, ce qui a semblé scier les jambes des joueurs de Mackey. « On les avait arrêtés, nous étions 13 sur le terrain. Ça leur a donné un premier jeu et ils sont allés compter un touché avec quelques secondes à la demie. Ce sont des erreurs mentales, mais c’est ma responsabilité », avoue l’entraîneur-chef.

Les champions de 2017 n’ont donc pas pu défendre leur titre. « On ne pense pas à ça, on pensait seulement à Garneau. C’est toujours décevant de ne pas gagner. Cependant, nous avons une équipe jeune, on a un beau noyau pour repartir l’an prochain. C’est quand même une bonne saison, on rebâtit pour l’an prochain », explique Mackey, qui était en poste pour une deuxième saison.

David Mather et Thomas Bolduc, les deux quarts-arrière de l’équipe, en étaient à leur dernière année avec les Cougars. « On a William Legault qui a déjà joué en tant que quart-arrière au Triolet. Nous allons recruter des quarts-arrière, c’est sûr. On va rebâtir », réaffirme Kevin Mackey.