Marie-Fay St-Onge et Médéric Carrier ont remporté le titre de champion du Québec dans la catégorie cadet expert filles et garçons, la fin de semaine dernière.
Marie-Fay St-Onge et Médéric Carrier ont remporté le titre de champion du Québec dans la catégorie cadet expert filles et garçons, la fin de semaine dernière.

Championnats québécois XCO 2020: Carrier et St-Onge couronnés champions québécois

Sébastien Lajoie
Sébastien Lajoie
La Tribune
Médéric Carrier et Marie-Fay St-Onge, du club Dalbix, ont été couronnés champions du Québec dans la catégorie cadet expert masculin et féminin, lors des Championnats québécois de cross-country olympique (XCO) en vélo de montagne qui se déroulaient au Camping Mont-Sainte-Anne, samedi dernier.

Médéric Carrier, qui devenait ainsi champion québécois dans une troisième catégorie, a mis les bouchées doubles pour conserver sa priorité lors du troisième et dernier tour de l’épreuve sur le difficile parcours du Mont-Sainte-Anne. L’athlète du club Dalbix Siboire a coiffé ses deux adversaires du Club cycliste Mont-Sainte-Anne à la ligne d’arrivée par seulement 15 et 17 secondes. Maxime Théberge et Alexis Bouchard ont récolté l’argent et le bronze.

Carrier a entre autres dû se relever rapidement après une chute, un peu après le départ.

« Je me suis retrouvé coincé dès le départ et j’ai chuté sur billot. J’ai dû me relever très rapidement pour que l’écart ne se creuse pas trop avec les autres. Cette chute m’a causé un peu de stress, mais ça m’a donné de l’énergie pour rattraper les autres. C’était un parcours où il n’y avait pas beaucoup d’espace pour dépasser. Finalement, j’ai rattrapé mon retard, j’ai repris la tête et j’ai terminé la course avec de l’avance. C’est une victoire encore plus satisfaisante, dans les circonstances, je suis très content », a dit celui qui a été champion québécois chez les minimes et chez les pee-wee.

Dalbix n’avait pas terminé là sa razzia chez les cadets experts.

Marie-Fay St-Onge a également remporté le titre québécois dans cette catégorie, en devançant Ophélie Grandmont, du Club cycliste Mont-Sainte-Anne et Annabelle Drouin (CVM Sigma Assurance), au fil d’arrivée.

St-Onge a été dominante pendant toute la course, elle qui a finalement complété l’épreuve avec une priorité de 1 minute et 21 secondes sur sa principale rivale. Elle a également réalisé le tour le plus rapide de la catégorie.

« Ça a très bien été, je suis très contente de ma course ! Les athlètes de la catégorie junior avaient leur départ juste avant nous (il y avait des départs chaque minute) et je me suis motivé à les rattraper. Ce fut une fin de semaine incroyable, c’était la plus grosse course de l’année et c’est la première fois que je suis championne du Québec, je suis très fière de moi ! », a indiqué la jeune femme de 16 ans.

Passer la pandémie

Le Québec fut la seule province à offrir des compétitions à ses athlètes de vélo de montagne, cet été.

Un baume pour ces athlètes qui ont dû s’entraîner un peu à l’aveugle depuis le début de la pandémie, en mars dernier, sans savoir s’ils auraient des compétitions estivales.

« Dès le début de la pandémie, on ne savait pas du tout à quoi ressemblerait notre saison estivale. On n’avait pas grand-chose d’autre à faire que de s’entraîner, et de garder le moral. C’est seulement en juillet dernier qu’on a su que le championnat québécois allait se dérouler, comme prévu », a dit Médéric Carrier.

« Sur place, il fallait respecter la distanciation, mais en gros, la course s’est déroulée comme d’habitude. Seul changement, on était six sur la ligne de départ, et non huit. C’était quand même très bien de pouvoir courir, surtout qu’on était les seuls à pouvoir le faire au Canada », a dit celui qui en est à une deuxième année chez les cadets experts.

Médéric Carrier participera à la dernière tranche de la Coupe Québec #6 et #7 XCC Circuit court, au Mont-Sainte-Anne, lors de la fin de semaine de la Fête du Travail.

« Je suis troisième au cumulatif et j’aimerais bien remporter le titre. L’an prochain, j’aimerais me tailler une place pour les Mondiaux de vélo de montagne », a-t-il dit.

Marie-Fay St-Onge a également continué à s’entraîner, pendant la pandémie. L’espoir de voir des courses se dérouler cet été était bien mince, malgré tout.

« C’était difficile, on ne savait pas trop ce qui allait se passer. J’ai roulé beaucoup avec ma famille. Je suis très contente de pouvoir disputer des courses, enfin ! »

St-Onge participera également à la Coupe Québec #6 et #7 au Mont-Sainte-Anne, dans deux semaines. Elle est présentement première au cumulatif dans sa catégorie.

« J’aimerais aussi accéder aux Championnats du monde, l’an prochain », a-t-elle souligné.

D’autres résultats estriens

Au total, ce sont près d’une dizaine d’athlètes de la région de l’Estrie qui ont participé aux Championnats québécois de cross-country olympique (XCO) en vélo de montagne. 

Le coureur sherbrookois Émilien Belzile (Dalbix) a décroché la médaille d’argent chez les pee-wee (U13) masculin. 

Nommé athlète relève du mois d’octobre en cyclocross l’an dernier, le coureur de Saint-Denis-de-Brompton Félix-Antoine Leclair (Dalbix) a été le troisième à franchir la ligne d’arrivée samedi. Il est donc reparti avec la médaille de bronze chez les minimes (U15). 

L’athlète de Sutton, Caroline Guay, a remporté la victoire dans la catégorie senior femme. Elle a été la plus rapide des coureuses à franchir le nombre de tours réglementaires. Elle a devancé une autre athlète de l’Estrie, Carolanne Gariépy. Cette dernière est montée sur la troisième marche du podium.