Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Alex Boisvert-Lacroix a terminé au 12e rang de l’épreuve de 500 m lors du Championnat du monde de patinage de vitesse, qui se déroulait dans l’environnement protégé d’Heerenveen, aux Pays-Bas.
Alex Boisvert-Lacroix a terminé au 12e rang de l’épreuve de 500 m lors du Championnat du monde de patinage de vitesse, qui se déroulait dans l’environnement protégé d’Heerenveen, aux Pays-Bas.

Championnat du monde : Alex Boisvert-Lacroix termine au 12e rang

Sébastien Lajoie
Sébastien Lajoie
La Tribune
Article réservé aux abonnés
Le Sherbrookois Alex Boisvert-Lacroix a terminé au 12e rang de l’épreuve de 500 m du Championnat du monde de patinage de vitesse longue piste, vendredi aux Pays-Bas.

« J’ai pris le 12e rang avec un temps de 35,01. Ce n’était pas une mauvaise course ni une très bonne course. C’était une course ordinaire avec quelques petites erreurs d’exécutions ici et là », a indiqué le grand Sherbrookois à La Tribune.

« J’ai encore eu un des meilleurs premier 100 m (le 3e au total), mais c’est vers la fin de ce droit d’accélération que j’ai fait l’erreur la plus coûteuse. Après 80 mètres, j’ai diminué ma fréquence dans mes foulées et ce manque d’agressivité ne m’a pas propulsé dans le virage avec la vitesse que j’aurais voulu. »

« Dans le dernier 50 mètres de la course, j’avais les jambes vraiment tendues et je forçais trop pour me rendre à la ligne d’arrivée. »

« Le résultat n’est pas mauvais, je suis quand même très près des gars devant moi, mais je crois que je peux encore faire mieux. C’est une année particulière, je suis simplement content d’avoir pu faire 4 courses de 500 m cette année après tout », dit celui qui a participé à deux tranches de coupes du monde au préalable, toujours dans l’environnement protégé de Heerenveen.

Alex Boisvert-Lacroix complétera son périple aux Pays-Bas samedi.

« Je patine le 1000 m demain, car il y avait une place de libre. Je ne m’attends vraiment à rien, je prends l’opportunité comme de l’entraînement. Je n’ai pas fait de 1000 m depuis presque 1 an et demi, ce sera douloureux, mais un bon training! »