Vincent Orsida

Ce n’est que partie remise pour le Mistral senior

Le Mistral senior AAA de Sherbrooke a peut-être raté sa dernière chance d’accéder aux Championnats canadiens de soccer, mais ce n’est que partie remise, estime l’entraîneur Vincent Orsida.

À la suite de la défaite de 1-0 face au Royal Sélect de Beauport samedi, le pilote sherbrookois n’était pas prêt à lancer la serviette.

« Je suis fier de cette équipe, qui est tout de même vice-championne provinciale. Je suis toutefois triste pour les vétérans qui attendent de participer aux Nationaux depuis de longues années. Je l’ai vu dans leur visage, toute cette déception. Mes joueurs étaient en pleurs et c’est normal. J’ai moi aussi une certaine amertume de voir que tout s’est joué sur des détails. Les joueurs y tenaient tellement. Les Nationaux, ce ne sera donc pas pour tout de suite, mais pour bientôt! » assure l’entraîneur.

Orsida est conscient qu’il dirigeait un jeune groupe composé de plusieurs anciens membres du Mistral AAA des moins de 17 ans, qui avaient participé aux Nationaux l’an dernier, une première chez le Mistral depuis 1995 en soccer masculin. Cette équipe était aussi pilotée par Orsida. 

« Notre moment n’était peut-être pas arrivé encore, même s’il n’y a pas d’âge pour avoir du succès. Il nous reste peut-être une petite marche à gravir avant d’arriver là où nous souhaitons être. La jeunesse de notre équipe laisse entrevoir de belles choses pour le futur. Ce n’est que partie remise! » estime Vincent Orsida.