Shea Weber et Artturi Lehkonen ont marqué deux buts chacun et ils ont lancé le Canadien de Montréal vers une victoire de 5-2 contre les Rangers de New York samedi soir au Centre Bell.

Weber et Lehkonen s'occupent des Rangers

MONTRÉAL — Déjà qu’ils sont incapables de vaincre Carey Price à Montréal, les Rangers de New York ont croisé sur leur route Shea Weber et Artturi Lehkonen au Centre Bell.

Weber et Lehkonen ont marqué deux buts chacun pour mener le Canadien de Montréal vers une victoire de 5-2 samedi soir.

Le gain est le premier des hommes de Claude Julien après cinq revers consécutifs, dont trois devant leurs partisans. Le Canadien n’avait pas gagné à domicile depuis le 10 novembre face aux Golden Knights de Vegas et sa dernière victoire remontait au samedi suivant, à Vancouver face aux Canucks.

Quant aux Rangers, qui avaient battu le Canadien 5-3 au Madison Square Gardien le 6 novembre, ils sont dans un creux de vague avec un quatrième échec à leurs cinq dernières sorties. Ils vivent des moments particulièrement laborieux à l’extérieur de leur mythique enceinte alors qu’ils ont subi une quatrième défaite consécutive à l’étranger.

À son deuxième match en 2018-2019, Weber a inscrit ses deux premiers filets de la saison, tous deux au premier vingt. Son premier du match lui a permis de faire vibrer les cordages pour la première fois depuis le 5 décembre 2017 contre les Blues de St. Louis à Montréal.

«La chose la plus importante, c’est de gagner», a déclaré Weber, dans le vestiaire, lorsque questionné sur la sensation d’avoir obtenu un premier but en près d’un an.

«Vous aidez en marquant, en empêchant l’autre équipe de marquer, peu importe la manière. Ce qui me manquait le plus, c’était de rentrer dans cette pièce avec deux points en poche.»

Plus important encore, son deuxième filet, marqué à 19:52, a permis au Canadien de se donner un coussin de deux buts pour la première fois depuis la deuxième période du match du 19 novembre contre les Capitals de Washington.

«Ç’a été un but vraiment important, plus que le premier», a noté Jonathan Drouin, qui a préparé le premier but du capitaine du Canadien.

«Quand il reste cinq ou six secondes, ça fait mal à l’autre équipe. C’est 2-0, il faut que tu recommences en 2e avec un déficit de deux buts. Ç’a été un beau jeu, il savait qu’il ne restait pas beaucoup de temps. Il sait qu’il est capable d’appuyer l’attaque sur un deux contre un. C’est un gros jeu dans le match.»

Quant à Lehkonen, que Claude Julien souhaitait voir débloquer, il a exaucé les désirs de son entraîneur-chef avec panache. Il a gonflé l’avance du Canadien à 4-0 avec ses 3e et 4e filets de la saison, marqués en un peu plus de trois minutes tôt au deuxième engagement.

Le premier des deux filets de Lehkonen était son premier en sept parties, soit depuis le 15 novembre lorsqu’il avait inscrit le but victorieux dans un triomphe de 3-2 du Canadien face aux Flames à Calgary.

«Je savais que je finirais par marquer à un moment donné. J’avais des opportunités. Il s’agit de ne pas abandonner et de continuer de travailler pour arriver à mettre fin à ce genre de disette.»

Tomas Tatar, qui avait réalisé un deuxième effort de toute beauté pour aider Weber à marquer son deuxième but de la rencontre, a mis le match hors de portée des Rangers avec son 11e de la saison au milieu de la troisième période.

Le Canadien a été de loin la meilleure des deux équipes et il a terminé la rencontre avec 41 tirs en direction d’Alexandar Georgiev contre seulement 22 par les Rangers.

Ce qui ne veut pas dire que Carey Price n’a pas connu un fort match. Avant de céder devant Jimmy Vesey (9e) et Ryan Strome (3e) en deuxième période, Price avait réalisé des arrêts importants pendant le premier vingt alors que le score n’était encore que de 1-0.

Ce faisant, il a porté sa fiche à vie contre les Rangers au Centre Bell à 12-1-1 en saison régulière, incluant six victoires de suite.

Le Canadien cherchera à signer une deuxième victoire d’affilée dès dimanche soir alors qu’il accueillera les Sharks de San Jose.

Échos de vestiaire

Shea Weber au sujet du jeu de Tomas Tatar sur son deuxième but du match:

«Il a fait un bon jeu après que nous ayons passé au moins 30 secondes à nous battre dans notre territoire. Il n’a jamais cessé de batailler le long de la rampe et en toute honnêteté, je n’étais même pas sûr que le jeu n’avait pas été arrêté. J’ai reçu la rondelle, j’ai choisi de tirer et elle est entrée dans le filet.»

Tomas Tatar au sujet des deux buts d’Artturi Lehkonen:

«C’est bon pour lui de pouvoir mettre fin à sa léthargie, mais il jouait bien pour nous. Il a eu plusieurs chances de marquer, il a eu des échappées, mais il ne pouvait tout simplement pas mettre la rondelle dans le filet. On vit tous des séquences du genre durant une saison. Je suis que ces deux buts vont lui faire beaucoup de bien.»

Claude Julien, au sujet de la réaction des joueurs après que Weber eut ouvert la marque:

«Les gars sur le banc étaient tellement contents quand il a réussi son premier but. Il a le respect de ses coéquipiers, de nous, par la simple façon de se comporter. À son deuxième match, il marque deux buts, il donne le ton et livre une solide rencontre.»