Les joueurs du Canadien de Montréal viennent de traverser avec succès une semaine difficile. Ils en abordent une autre qui le sera tout autant, pour des raisons différentes.

Le Canadien aborde une autre semaine difficile

BROSSARD — Les joueurs du Canadien de Montréal viennent de traverser avec succès une semaine difficile. Ils en abordent une autre qui le sera tout autant, pour des raisons différentes.

De retour à domicile après deux gains en trois matchs dans l’Ouest canadien, le Canadien reprend le collier dès ce soir avec la visite des Capitals de Washington.

Non seulement les champions en titre de la coupe Stanley représentent toujours un test de haut niveau, ils auront probablement en tête l’échec crève-coeur du 1er novembre.

En recul d’un but, le Tricolore avait frappé trois fois en moins de trois minutes, tard en troisième période, pour finalement l’emporter 6-4 dans l’un des meilleurs matchs des dernières années au Centre Bell.

Par ailleurs, le retour à domicile après un séjour prolongé à l’étranger n’est jamais un gage absolu de succès. Claude Julien en a parlé après l’entraînement de ses joueurs, lundi.

«Ce ne sont pas des voyages que nous faisons tous les jours. Nous avons passé une semaine dans l’Ouest avec le décalage horaire. On revient et on ressent quand même une certaine fatigue. Mais il faut passer au travers», a noté Julien.

«Mentalement, il faut démontrer une force qui va nous permettre de bien jouer ce soir, de bien performer. Après ce soir, nous aurons l’occasion de récupérer un peu. Le match de ce soir est important, il faut passer à travers et ne pas laisser l’aspect mental prendre le dessus.»

Le reste de la semaine inclut des matchs au New Jersey, mercredi soir, et à Buffalo, vendredi à 16h, jour de l’Action de Grâce aux États-Unis. Le Canadien complétera sa semaine de quatre parties en six jours en accueillant les Bruins de Boston, samedi.

Dans un autre ordre d’idées, Paul Byron a patiné en compagnie de Nikita Scherbak et il n’est pas impossible qu’il accompagne l’équipe pour les deux matchs à l’étranger.

«Ça avance, a déclaré Julien au sujet de Byron. Il y a peut-être une petite possibilité qu’il fasse le voyage avec nous, pas nécessairement pour jouer mais pour continuer sa rééducation. C’est tout ce que j’ai pour l’instant.»

De plus, Shea Weber ne participera à aucun des quatre matchs du Canadien même s’il a repris l’entraînement avec ses coéquipiers la semaine dernière.

«Ça ne fait pas partie du plan. Il va continuer de s’entraîner avec nous mais on n’est pas prêt à le voir», a annoncé l’entraîneur-chef du Tricolore.

«Il n’a pas fait d’entraînement avec contact encore. Compte tenu de la sévérité de sa blessure et de sa chirurgie, c’est important de s’assurer de faire les choses de la bonne façon, qu’on ne précipite pas son retour.»