Jesperi Kotkaniemi était le choix de premier tour du Canadien en 2018 et troisième au total.
Jesperi Kotkaniemi était le choix de premier tour du Canadien en 2018 et troisième au total.

Jesperi Kotkaniemi cédé au Rocket de Laval

MONTRÉAL — Claude Julien espère voir Jesperi Kotkaniemi reprendre confiance avec le Rocket de Laval, mais l’entraîneur-chef du Canadien de Montréal veut aussi voir le Finlandais âgé de 19 ans peaufiner certains aspects de son jeu.

Le Tricolore a cédé Kotkaniemi au Rocket samedi matin. Le choix de premier tour du Canadien en 2018, troisième au total, en sera à son premier séjour dans les mineures en Amérique du Nord.

Kotkaniemi a été limité à six buts et deux aides en 36 rencontres avec le Canadien cette saison et il présentait un différentiel de moins-11. L’hiver dernier, il avait récolté 11 buts et 23 aides en 79 parties, avec un différentiel de plus-1.

«Nous espérons qu’il va reprendre confiance, mais il y a aussi des choses qu’il doit améliorer, a insisté Julien après la victoire de 4-0 du Canadien face aux Panthers de la Floride. Nous lui avons donné des chances en avantage numérique, où il va être un bon joueur dans l’avenir, mais ses passes étaient souvent coupées. Il a des choses à apprendre et ça peut l’aider à reprendre confiance.»

Le défenseur Brett Kulak a disputé 19 matchs avec le Rocket lors de l’automne 2018, après avoir passé l’ensemble de la saison précédente dans la LNH avec les Flames de Calgary. Il a confiance de voir l’entraîneur-chef du Rocket, Joël Bouchard, aider Kotkaniemi à retrouver ses repères.

«Joël sait ce que ça prend pour être un bon joueur professionnel, a dit Kulak. Il est exigeant, mais il veut vous aider à devenir le meilleur joueur possible et même à atteindre un niveau que vous ne croyez peut-être pas pouvoir atteindre. Je pense que ça va être bon pour ‘KK’.

«Il n’y a aucun doute qu’il est un joueur de calibre LNH. Mais en allant dans la Ligue américaine, il va pouvoir retrouver ses repères et s’amuser un peu plus avec la rondelle. Il va retrouver son rythme et je pense que ça va se transposer ensuite à ce niveau-ci.»

Kotkaniemi avait été blanchi de la feuille de pointage au cours de ses six derniers matchs avant sa rétrogradation. Son dernier but s’est produit le 9 janvier, dans une défaite de 4-2 contre les Oilers d’Edmonton. Il avait même été laissé de côté lors du match de jeudi soir contre les Sabres, à Buffalo.

Le joueur originaire de Pori avait raté sept matchs tôt en novembre en raison d’une blessure à l’aine, puis huit matchs au début du mois de décembre en raison d’une commotion cérébrale.

«Je pense que les blessures ont changé ce à quoi nous nous attendions de lui cette saison, a mentionné Julien. Une commotion cérébrale, parfois ça prend du temps avant de revenir au niveau où on était avant.

«Nous l’avons vu faire de beaux jeux la saison dernière. Il nous a tous épatés. Nous savons que son potentiel est là. Mais je pense que dans sa situation, (le Rocket) représente la meilleure place pour lui présentement. Nous espérons qu’il va profiter de cette occasion pour retrouver sa confiance et son jeu», a conclu Julien.