Guillaume Maurice et Valentin Boudet disputeront un dernier combat de boxe, samedi soir lors du gala du Club de boxe de Sherbrooke. Le jeune Loïck Lahaie, lui, disputera un premier combat officiel devant les siens.

Boxe: le gala de la dernière chance

Le Club de boxe de Sherbrooke (CBS) organise son dernier gala local pour la présente saison ce samedi 1er avril. Un gala intitulé « Gala de la dernière chance » puisqu'il mettra en vedette deux boxeurs qui donneront leurs derniers coups de poing avec le club.
Le Windsorois Guillaume Maurice et le Français Valentin Boudet seront les deux pugilistes à l'honneur lors de cette soirée, qui comprendra une quinzaine de combats, dont deux combats féminins.
Maurice est bien connu des amateurs sherbrookois et estriens ; il est un habitué des combats hauts en intensité et en énergie.
Le jeune homme de 24 ans a déjà disputé 30 combats chez les amateurs, et il se mesurera à Samuel Cloutier (Gladiateur Gym) lors d'un combat revanche.
Cloutier, qui a participé au Défi des champions tout récemment, a remporté ce duel contre Maurice disputé à Longueuil, en décembre dernier.
« J'aime toujours la boxe, mais j'ai de moins en moins de temps. Et pour boxer à un haut niveau, il faut y mettre le temps et les énergies. Tu ne peux pas tricher, le calibre est très fort », a-t-il dit.
« J'ai participé à tous les galas du CBS depuis qu'on occupe le nouveau gym. Je boxe depuis six ou sept ans et chaque fois que je boxais à la maison, j'avais de gros défis. C'est le temps de laisser la place aux jeunes ».
Le Français Boudet, quant à lui, a passé la dernière année à Sherbrooke dans le cadre d'un échange scolaire. Il étudie en sciences de l'activité physique à l'Université de Sherbrooke.
Spécialiste de la boxe française, la savate, Boudet a dû modifier son style de beaucoup pour s'adapter à la boxe anglaise.
« En arrivant ici, je ne me voyais pas arrêter la boxe. Pendant un an, je m'y suis mis totalement. J'ai été bien accueilli, le club est bon, je me sens comme à la maison », a indiqué le Marseillais de 21 ans.
« J'ai dû adapter la technique, c'est sûr, notamment au niveau de la distance à maintenir avec l'adversaire, comme on ne peut se servir des pieds en boxe anglaise. Je dois être plus compact. »
« Valentin a toujours été assidu à l'entraînement, c'était un modèle pour les autres, un exemple à suivre. Il a toujours suivi les consignes et il s'est très bien intégré à l'équipe. Il nous a rapidement fait confiance », a dit Jean Gauthier, coordonnateur de l'équipe compétition.
Boudet, qui a gagné ses deux derniers combats, affrontera Mathieu Bolduc (Energybox), un boxeur gaucher qui a 34 combats d'expérience.
Enfin, tout juste avant ces deux combats d'adieu, les Sherbrookois pourront voir à l'oeuvre le prometteur Loïck Lahaie, qui disputera un premier combat officiel devant les siens.
Ses prestations antérieures étaient plutôt des combats démonstration.
Le jeune homme ne passe pas par quatre chemins : il veut devenir champion du monde, explique-t-il, en arborant un chandail représentant Muhammad Ali en pleine action.
Champion canadien catégorie cadet l'an dernier, il a remporté la compétition des Gants dorés, récemment. Il sera présent aux prochains championnats canadiens, chez les juvéniles cette fois, à Québec fin avril.
Il affrontera samedi Esteban Rodriguez, qu'il a déjà défait dans le passé.
« Loïck a pris du poids et il a grandi depuis les Gants dorés, il est meilleur. C'est un jeune (15 ans) qui s'intéresse à la boxe, qui en mange. Il applique ce qu'on lui enseigne, il est motivé. C'est plaisant d'investir du temps, en tant qu'entraîneur, auprès de jeunes comme lui. Il nous pousse », a dit Jean Gauthier.
Le prix des billets est de 20 $ en prévente et de 25 $ à la porte ; les jeunes de 16 ans et moins sont admis pour 10 $. Un 5 à 7 précédera l'événement.
Cinq athlètes du CBS au Championnat canadien
Par ailleurs, Ludrick Caron, Loïck Lahaie, Naomie Pelletier, Anne Marcotte et Marie-Lyne Dallaire participeront au Championnats canadiens de boxe, fin avril, à Québec.
C'est la plus forte délégation du CBS à cette importante compétition.
« Pour un club avec un petit bassin comme le nôtre, c'est tout un exploit. On est très fiers de nos athlètes. On connaît une belle progression et on a tous les éléments pour poursuivre notre lancée. On vise des podiums dans chaque cas », a dit Jean Gauthier, sans détour.