Anthony Quirion a déjà disputé quelques matchs avec sa nouvelle équipe, les Ducs de Longueuil.

Baseball : Anthony Quirion poursuit sa carrière à Longueuil

Le joueur de baseball Anthony Quirion continuera sa carrière junior chez les Ducs de Longueuil. Le jeune homme de 20 ans a été échangé contre Philippe Dion et des choix de 1re et de 2e ronde en 2018.
Avec une fiche peu reluisante de 26 défaites et de 6 victoires, le Rocket South Shore n'avait pas le choix de bouger. Échanger Quirion n'a pas été facile pour l'organisation, selon le président de l'équipe, Alain Routhier.
« On l'a laissé partir à contrecoeur. Ça a été déchirant. C'est un bon kid. Anthony est voué à un avenir très prometteur. On voulait lui permettre d'évoluer au sein d'une équipe performante. Lorsqu'il est bien entouré, il performe encore à un plus haut niveau », soutient M. Routhier, en ajoutant qu'échanger un joueur natif de la région est d'autant plus difficile.
L'avenir de Quirion dans la Ligue de baseball junior élite a aussi penché dans la balance, selon le président du club. « Anthony va s'en aller dans les collèges américains dans les prochaines semaines, analyse M. Routhier. Il a des plans pour jouer aux États-Unis. En plus, ça permet au Rocket de se bâtir pour les prochaines années », commente-t-il, tout en réitérant son désir de faire les séries au terme de la saison.
Quirion s'en va la tête haute
Malgré le pincement au coeur de quitter sa terre natale, Anthony Quirion est plutôt content de son sort. « J'ai l'occasion d'être avec une équipe un peu plus compétitive. En plus, je connaissais plusieurs gars à Longueuil. Je joue au troisième but et je suis deuxième frappeur! », se réjouit Quirion.
Le natif de Dixville dans la MRC de Coaticook a complété sa première saison au Texas pour les Bulldogs du Clarendon College. « J'ai connu une grosse saison. Assez pour que je puisse y retourner avec de belles bourses. J'ai des discussions avec des universités américaines et j'ai des chances de jouer aux États-Unis l'été également, décrit Quirion. Par contre, rien n'est coulé dans le béton, loin de là! », continue celui qui vise les circuits professionnels.
D'autres transactions
Outre l'échange d'Anthony Quirion, le Rocket South Shore a obtenu Samuel Champagne des Guerriers de Granby, contre deux choix de troisième ronde. Ils obtiennent également le choix de deuxième ronde au prochain encan des Diamants de Québec, contre le vétéran Jérôme Léveillé. Coaticook obtient également des choix de première et de deuxième ronde en 2019 en plus d'un choix de troisième ronde en 2018 contre Anthony Houle.
L'avenir est prometteur pour le Rocket South Shore, selon Alain Routhier. « Coaticook mérite une équipe performante. Je crois toujours qu'on a une bonne équipe de baseball. Coaticook devrait être des séries cette saison », conclut M. Routhier.