Les Huskies remportent leur match contre le Phoenix 4-0

Baptême réussi pour Teasdale

SHERBROOKE — Échangé en après-midi aux Huskies, Joël Teasdale n’a pas perdu de temps pour gagner le coeur des partisans de Rouyn-Noranda. Grâce à un but à la 27e seconde de jeu, l’ancien joueur de l’Armada a mené sa nouvelle équipe vers un gain de 4-0 contre le Phoenix de Sherbrooke vendredi soir à l’aréna IamGold.

Le gardien Samuel Harvey a été brillant dans la victoire des siens en bloquant les 22 tirs reçus pour ainsi blanchir le Phoenix, qui disputait une première partie en deux soirs en Abitibi.

« On a senti beaucoup d’énergie chez les Huskies, ce qui est probablement lié à l’arrivée de Teasdale, indique Stéphane Julien, entraîneur du Phoenix. On s’y attendait avec la venue d’un joueur d’impact comme lui. On n’a pas été mauvais, mais nos gars étaient constamment deuxièmes sur la rondelle. J’aurais voulu les voir commencer le match avec le couteau entre les dents et ce ne fut pas le cas. »

Teasdale a ajouté une mention d’aide à sa récolte sur le but de Tyler Hinam. En fin de première période, Félix Bibeau a marqué le troisième but de son équipe pour ensuite donner un coussin de quatre points à la Meute au dernier tiers.

« Notre gardien sait qu’il aurait pu faire mieux en première période, mais en même temps, on n’a pas su profiter de nos chances de marquer », renchérit le pilote sherbrookois.

Le Phoenix s’est fait blanchir en six occasions lors de ses avantages numériques. Thommy Monette a arrêté 29 tirs sur 33 lancers.

Notons que Jaxon Bellamy et Taro Jentzsch ont quitté la partie, tous deux blessés.

« Teasdale a servi une mise en échec par-derrière à Jaxon, qui a dû avoir quelques points de suture. Teasdale a seulement reçu un deux minutes pour ça », rappelle Julien.

L’organisation sherbrookoise a également annoncé que le défenseur Alexandre Joncas devra s’absenter pour quelques semaines à cause d’une blessure au haut du corps. Patrick Guay n’a pas effectué le voyage et devra suivre le protocole des commotions cérébrales.

Les Foreurs de Val-d’Or accueilleront samedi soir les hommes de Stéphane Julien.

« Les deux points ne seront pas faciles à obtenir puisque les Foreurs forment une bien meilleure équipe qu’au début de la saison, entre autres grâce à leurs gardiens », termine l’entraîneur.