Les jeunes Megan Bureau, Chloé Gendreau, Mélyanne Daigneault et Zoé Thibault font toute la différence chez les Cougars de Champlain cette saison.

Autre saison presque parfaite pour les Cougars

Partie de la neuvième et dernière position en 2015-2016, l’équipe de hockey féminin des Cougars de Champlain n’a pas cessé de grimper les échelons depuis. Sixième l’année suivante et quatrième ensuite, le club du Collège Champlain a finalement terminé au deuxième rang lors des deux dernières campagnes.

Les Cougars n’ont goûté à la défaite qu’à six reprises en 26 matchs cette saison et se préparent à affronter le Collège Saint-Laurent en séries, samedi à 16 h à l’aréna Jane & Eric Molson.

Cet affrontement quart de finale s’annonce inégal. Les Patriotes n’ont gagné que sept parties cette saison, ce qui leur confère le septième rang.

Au premier duel entre les deux équipes : une victoire de 9-0 de Lennoxville. Ensuite, un gain de 8-1. Et au dernier match, les Cougars ont une fois de plus blanchi les Patriotes : 2-0.

Ces victoires ont permis aux joueuses de Dave Evangelho de suivre de près Limoilou au classement. Jusqu’à la fin, les Cougars avaient dans leur mire le premier rang, mais Limoilou n’a subi que trois défaites en 26 sorties.

« On mise sur une excellente équipe cette saison, confirme l’entraîneur. Les Cougars étaient déjà une bonne équipe la saison dernière et on compte sur d’excellentes nouvelles joueuses. Le recrutement a été très efficace et de très bonnes recrues ont intégré l’équipe. »

Parmi elles, on pense notamment à Zoé Thibault et Chloé Gendreau, qui ont réussi leur entrée dans la Ligue collégiale division 1.

Le Réseau du sport étudiant du Québec a d’ailleurs dévoilé les équipes d’étoiles et les honneurs individuels de la saison régulière et Chloé Gendreau a obtenu le titre de Joueuse par excellence de la saison en terminant la campagne avec une fiche de 20 buts et 21 passes pour un total de 41 points en 26 matchs. Ce qui lui a permis de terminer la saison au premier rang des meilleures pointeuses de la ligue.

Zoé Thibault, la fille de l’ancien gardien de but professionnel Jocelyn Thibault, a aussi été nommée Joueuse ayant démontré la meilleure éthique sportive.

« Elles font partie du cœur de l’équipe. On possède beaucoup de talent, mais on doit faire preuve d’humilité. Et après avoir perdu en finale l’an dernier, l’équipe souhaite faire encore mieux pour gagner le championnat cette fois », admet David Evangelho, quant à lui nommé Entraîneur de l’année.

Notons en terminant que la bannière d’éthique sportive a été décernée aux Cougars, qui ont multiplié les honneurs lors de l’attribution des distinctions annuelles.