Charles Aubry a inscrit trois touchés par la passe, et un par la course, samedi, contre Mount Allison.

Aubry veut poursuivre sur la même veine

Les Gaiters de l’Université Bishop’s (1-1) auront une journée de moins pour peaufiner leur préparation en vue de leur duel face aux Huskies de Saint-Mary’s (1-0). L’approche de l’ouragan Dorian a forcé les autorités universitaires à devancer le match à vendredi, plutôt que samedi. Mais peu importe le délai, le quart-arrière recrue Charles Aubry veut poursuivre dans la même veine.

Celui qui a disputé un premier match comme partant, samedi dernier face aux X-Men de Mount Allison, a été étincelant dans cette première victoire des Gaiters en 2017, par la marque de 32-19. Il s’agissait en fait de la première victoire des Mauves à la maison depuis le 24 septembre 2017, alors que Bishop’s avait battu, justement, Saint-Mary’s, par 30-29.

Aubry (264 verges de gain, 3 passes de touché et un touché au sol), de même que son coéquipier, le secondeur Louve Moussenguet, ont d’ailleurs été nommés joueurs offensif et défensif de la semaine, dans la conférence des Maritimes.

Le jeune homme, qui évoluait avec les Nordiques de Lionel-Groulx au collégial, confirme que le premier match de la saison, face à Acadia, fut une longue période d’adaptation.

« C’était un tout autre niveau. C’était difficile, les gars sont gros, ils sont plus rapides. On passe aussi du football à quatre essais, au football à trois essais. Ça implique plus de passes, alors j’aime ça! J’ai dû m’adapter rapidement. J’étais un peu déçu de ne pas être le partant, mais je comprenais la situation, je fais confiance à Coach Chérif (Nicolas). »

« J’ai su au début de la semaine de préparation que j’allais être le partant contre les X-Men; mais ça n’a rien changé dans ma préparation. Je me suis adapté, au niveau du stress, et du jeu. J’étais plus confiant, et ça a paru. Mentalement, je savais à quoi m’attendre. »

Charles Aubry a donc vécu des moments d’enthousiasme rarement vu sur le synthétique de Bishop’s depuis quelques années.

« Gagner, c’est toujours le fun. Je n’avais vu une aussi grosse foule! L’ambiance était vraiment spéciale, c’est très plaisant de pouvoir contribuer aux succès de l’équipe. »

Après l’année 2013, qui a vu le quart-arrière Jordan Heather remporter le trophée HEC Crighton décerné au meilleur joueur de football universitaire au pays, les Gaiters ont connu toutes sortes de difficultés à engranger les points, et les victoires.

Voilà pourquoi Chérif Nicolas ne tarissait pas d’éloges pour le recrutement d’Aubry, qui a connu un solide passage au niveau collégial. D’ailleurs, Aubry et un autre jeune recruté, Nathan Lupien (Saint-Jean-sur-Richelieu) ont développé une belle complicité lors de cette victoire contre Mount Allison. « J’ai confiance en lui. J’ai joué contre lui au collégial et je sais ce qu’il peut faire. »

« J’ai choisi de jouer à Bishop’s pour le défi, afin de contribuer, à ma façon, à faire progresser le programme. J’ai été approché par d’autres programmes, mais j’avais le sentiment qu’ici, je pourrais jouer rapidement, et étudier en anglais. »

« Pour le reste, je ne change rien, peu importe la pression. On est capable de reproduire ce qu’on a fait, samedi. »