Au tour des Lions de goûter à la médecine des Cantonniers

MAGOG – Ce qui s’annonçait comme un week-end de vérité pour les Cantonniers de Magog à l’approche des séries de fin de saison s’est avéré fort révélateur pour la troupe de Félix Potvin qui affrontait deux équipes qui connaissaient passablement de succès depuis le début de l’année 2019. Après avoir bafoué le Blizzard du Séminaire St-François 6-1 vendredi, les Cantonniers sont allés vaincre les Lions du Lac St-Louis 4-1 moins de 24 heures plus tard.

On a vu l’étendue de la profondeur des Cantonniers lors de ces deux victoires. Si les attaquants ont tonné contre le Blizzard, ce fut au tour des défenseurs de prendre la situation en main à Dollard-des-Ormeaux contre les Lions. 

Le capitaine Jacob Dion a mis la table pour les buts de Zachary Barabé en infériorité numérique, Alexandre Doucet, son 27e de la campagne et Justin Robidas, son 28e. Pendant ce temps, Kaylen Gauthier, un autre arrière-garde, inscrivait le second filet des siens en plus de mériter une mention d’assistance. Dion et Gauthier ont été choisis les deux premières étoiles de cette rencontre. Jacob Dion totalise maintenant 48 points, dont 15 buts, en seulement 35 parties. L’an dernier, William Villeneuve des Cantonniers avait été le meilleur pointeur de la ligue chez les défenseurs avec 34 points. 

Pour un second match de suite, les Cantonniers ont bombardé le filet adverse de 45 lancers. Les Lions ont mis Olivier Adam à l’épreuve à 32 reprises. Ce dernier a été particulièrement brillant au début de la période médiane lorsque les Lions ont déployé leur attaque massive à deux reprises alors qu’ils tiraient de l’arrière 1-2. 

« C’est le moment dans la partie où les Lions ont été les plus dangereux dans notre territoire, mais Olivier a fermé la porte. Il a effectué quelques arrêts-clés qui ont assurément donné confiance à tous nos joueurs », a déclaré Félix Potvin. 

Copier-coller 

Avec deux victoires aussi impressionnantes contre deux excellentes équipes, il va sans dire que Félix Potvin a servi un concert d’éloges à ses protégés. « Contre le Lac Saint-Louis, ce fut un copier-coller de la veille contre le Blizzard. Les gars sont patients, exécutent bien, sont bons sans la rondelle, les unités spéciales donnent des résultats et nous sommes opportunistes. Il y a des joueurs qui n’ont pas participé au pointage en fin de semaine, mais cela est secondaire. Tous ont contribué chacun à leur façon. Les statistiques personnelles sont bien loin dans les priorités des joueurs », fait valoir le mentor des Cantos. 

Ce dernier s’est attardé sur son groupe de défenseurs. « Je n’empêche pas nos défenseurs d’amener de l’attaque. Il faut par contre procéder avec intelligence. J’ai souvent trouvé qu’ils prenaient des risques pas toujours bien calculés. Ce n’est plus le cas depuis plusieurs rencontres et si vous remarquez, leur production offensive n’en souffre pas. » 

Les Cantonniers n’ont plus que deux parties à disputer à leur calendrier régulier. Vendredi prochain ils recevront les Vikings de Saint-Eustache et le lendemain ils retourneront une fois de plus dans la région du Lac St-Louis pour une autre confrontation contre les Lions.