Mathieu Gaudreau doit composer avec la sclérose en plaques et, malgré tout, il participe d’année en année à la Classique Pif, allant jusqu’à gagner le titre de la classe Locale l’an dernier.
Mathieu Gaudreau doit composer avec la sclérose en plaques et, malgré tout, il participe d’année en année à la Classique Pif, allant jusqu’à gagner le titre de la classe Locale l’an dernier.

Au Pif malgré la sclérose en plaques

Jérôme Gaudreau
Jérôme Gaudreau
La Tribune
Le Sherbrookois Mathieu Gaudreau fait partie de ces passionnés de la Classique Pif. Et ce, depuis qu’il est tout jeune. La maladie a toutefois bien failli l’empêcher de vivre sa passion. Même s’il est devenu invalide au plan professionnel, pas question pour lui de mettre de côté sa participation au plus grand tournoi de balle lente du continent.