Gabriel Bisson-Desrosiers a pris le 2e rang dimanche au lancer du javelot avec un lancer d'un peu plus de 55 mètres.

Athlétisme : une dernière préparation avant les Jeux du Canada

Si les Championnats provinciaux d'athlétisme qui se déroulaient au stade de l'Université au courant de la fin de semaine signifiaient la fin de la saison pour la plupart des athlètes, ils représentaient également pour quelques-uns la dernière compétition en préparation des Jeux du Canada.
« Il y a eu beaucoup de records personnels, souligne Luc Lafrance, directeur du développement d'Athlétisme Sherbrooke. Mais c'était une compétition de préparation pour les athlètes qui vont aux Jeux du Canada. »
Parmi les performances à noter, Yassine Aber a pris le 2e rang au 400 m avec un temps de 49,38 secondes. Il a également connu un fort 200 m (22,78 secondes) en prenant le 4e rang. Samir Aber a remporté le lancer du poids (14,73 m) et le lancer du disque (41,76 m) chez les juniors. Maude Léveillé, qui participera à l'épreuve d'heptathlon au Manitoba, a réalisé le meilleur temps samedi au 100 m haies en plus de remporter le 200 mètres.
Gabriel Bisson-Desrosiers a pris, quant à lui, le 2e rang dimanche au lancer du javelot avec un lancer d'un peu plus de 55 mètres. Ce résultat le met en confiance en vue des Jeux du Canada qui commenceront la semaine prochaine à Winnipeg.
« Une 2e position c'est bien, mais je n'aurais pas voulu être plus bas, lance-t-il avec le sourire. Je me préservais un peu puisque j'ai mal dans le dos. Je vise un podium aux Jeux du Canada. Le meilleur au Canada lance plus de 70 mètres, il a donc sa place au sommet, mais une troisième position ce serait réaliste dans mon cas. »
Gabriel Bisson-Desrosiers est quelqu'un d'occupé par les temps qui courent. En plus de conjuguer le javelot et des études en sciences humaines au Cégep de Sherbrooke, le jeune homme de 21 ans tente de mettre sur pied sa propre compagnie de peinture résidentielle.
Plusieurs athlètes de haut niveau étaient toutefois absents en fin de semaine en raison des Jeux de la Francophonie. La compétition regroupait tout de même 460 athlètes.
« C'est l'occasion pour d'autres athlètes de faire un podium, explique Luc Lafrance. C'est une bonne tape dans le dos pour plusieurs athlètes qui n'ont pas souvent l'opportunité de viser la première place. »
Maité Bouchard en finale
Avec un temps de 2 min 5,41 sec., Maité Bouchard s'est qualifié pour la finale du 800 m aux Jeux de la Francophonie à Abidjan, en Côte d'Ivoire. La Sherbrookoise s'élancera en finale à 11 h 20 (heure du Québec) lundi.