Annie Martin et Vincent Larivée, entourés des étudiantes-athlètes de l'activité de volleyball de plage du Mont Notre-Dame.

Annie Martin s'investit auprès des jeunes

Alors que la saison de volleyball intérieur a pris fin le week-end dernier avec la tenue des championnats canadiens de moins de 16 ans, ici même au centre sportif de l'Université de Sherbrooke, il y avait d'autres plans pour l'Avalanche du Mont Notre-Dame.
François Landry, responsable des sports au collège, a pris l'initiative d'introduire les jeunes athlètes au volleyball de plage, en recrutant nul autre que l'olympienne Annie Martin et son conjoint (et entraîneur), Vincent Larivée, afin de montrer la finesse de ce sport aux jeunes filles.
« Chaque année, alors que la saison se termine, les athlètes sont laissées à elles-mêmes et arrêtent de jouer pour l'été, alors que les mois chauds ont tellement plus à leur offrir. Il n'y avait rien pour les outiller à jouer au beach volleyball, j'ai donc décidé de mettre un programme en place», explique-t-il.
La réponse a été rapide, puisque en moins de deux, les 24 places disponibles étaient remplies. De ces 24 étudiantes, à la question « combien ont déjà joué au volleyball de plage? », seules cinq petites mains timides se sont levées.
Textes complets dans La Tribune de vendredi.
Abonnement à la version électronique: