Amélie Augé a reçu sa mention d’honneur des mains de la gouverneure générale du Canada Julie Payette.

Amélie Augé honorée pour son excellence académique et sportive

L’excellence académique et sportive de huit étudiants-athlètes universitaires canadiens a été soulignée à grands traits mardi à Ottawa, plus précisément à Rideau Hall, par la gouverneure générale du Canada, Julie Payette. Et parmi les récipiendaires figure Amélie Augé, de la formation féminine d’athlétisme du Vert & Or de l’Université de Sherbrooke.

C’est la première fois en 10 ans qu’un ou une athlète du Vert & Or reçoit cette prestigieuse distinction.

La Française d’origine devient donc seulement la troisième athlète du Vert & Or, en près de 25 ans, à recevoir ce prix.

David et Catherine Foley, en 2006-2007 et 2000-2001 respectivement ont été les premiers. La discipline de l’athlétisme aura donc procuré ces trois seules sélections à l’UdeS, en 25 ans d’histoire de ce tableau d’honneur.

Les distinctions ont été attribuées lors de la sixième remise de la Mention d’honneur du gouverneur pour l’excellence académique. Un prix créé par David Johnston, ancien gouverneur général du Canada, qui fut le premier, en 2013, à souligner le mérite des huit meilleurs étudiants-athlètes du Canada. 

En 2017-18, plus de 3800 étudiants-athlètes de U Sports ont obtenu le statut d’étoile académique canadienne après avoir maintenu une moyenne de 80 % ou plus au cours d’une année d’études, tout en ayant porté les couleurs de l’une ou plusieurs des équipes sportives de leur université. 

Native de Dreux, mais ayant grandi à Clamart (France), la spécialiste des épreuves combinées du Vert & Or est championne universitaire canadienne en titre au pentathlon et a également remporté la médaille de bronze lors de la finale du saut en longueur de l’édition 2018 des Championnats U SPORTS d’athlétisme, tenus à Windsor (Ontario).

Lors du Gala du Mérite sportif de l’Université de Sherbrooke l’an dernier, elle a remporté les trophées de l’athlète féminine par excellence et de l’étudiante-athlète de l’année au sein du Vert & Or; un rare doublé dans l’histoire du Vert & Or.

Âgée de 31 ans et confrontée à des concurrentes dans la jeune vingtaine, Amélie excelle sur la piste et en dehors et a obtenu en novembre dernier une bourse d’excellence académique de la Fondation de l’athlète d’excellence du Québec. Elle a été finaliste pour la bourse de prestige dans la catégorie féminine.

« Je suis vraiment fière et heureuse d’avoir été sélectionnée pour ce prix et je tiens à remercier mon entraîneure Annie Potvin et également Yves Roy, qui a aussi contribué à mon développement depuis mon arrivée avec le Vert & Or. Il me reste encore deux années d’admissibilité et la saison 2019 sera une saison charnière pour moi, puisqu’elle constituera un tremplin pour un objectif double à atteindre sur deux ans. Je souhaite en effet atteindre le standard de qualification pour un championnat international, en plus de présenter mes travaux de doctorat lors d’un congrès mondial sur les biomatériaux à Glasgow (Écosse) en 2020 », a-t-elle indiqué via un communiqué.