Alexie Guay

Alexie Guay et le Canada se couvrent d’or

La deuxième tentative a été la bonne pour la Magogoise Alexie Guay au Championnat mondial de hockey féminin des moins de 18 ans. Grâce à une victoire de 3-2 en prolongation contre les États-Unis, les Canadiennes sont les nouvelles championnes du monde des moins de 18 ans. Le Japon était le pays hôte de la compétition cette année.

Après avoir mis la main sur la médaille de bronze il y a un an en Russie, le Canada est monté sur la marche la plus haute du podium au cours des dernières heures. Seulement quatre joueuses, dont Alexie Guay, étaient de retour en 2019 avec la nouvelle mouture de l’équipe canadienne. L’or avait donc une saveur particulière pour ces quatre joueuses qui ne visaient rien d’autre que le titre mondial cette année. Qui plus est, la bande à Alexie Guay met un terme à un règne de quatre ans des Américaines. En ronde préliminaire, les États-Unis avaient pris la mesure du Canada. Les Canadiennes ont donc attendu le moment propice pour prendre leur revanche.

Alexie Guay, qui avait connu un tournoi du tonnerre il y a un an, a repris là où elle avait laissé au cours des derniers jours. La sœur de Nicolas et Patrick Guay des Voltigeurs de Drummondville et du Phœnix de Sherbrooke respectivement, a terminé le tournoi avec six points, le titre de meilleure défenseuse et une place sur l’équipe d’étoiles du championnat mondial.

Coupe Stanley

Nathalie Filion, mère d’Alexie, a pu parler à sa fille. « C’est incroyable comme elle est fière de toutes ses coéquipières. Elle m’a parlé d’une victoire d’équipe pour le Canada. ‘‘Te rends-tu compte maman, c’est notre Coupe Stanley’’, m’a-t-elle affirmé au téléphone. »

« La victoire contre les Américaines en finale ajoute à leur bonheur, de renchérir Nathalie Filion. Ce n’est rien de personnel contre les filles des États-Unis, mais gagner contre les championnes défendantes leur a fait un velours. Alexie était drôlement soulagée. »

C’est aussi la fin d’une longue aventure puisque Alexie Guay avait pris la direction de Vancouver le 29 décembre pour le rassemblement de toute la délégation canadienne qui s’est envolée pour le Japon quelques jours plus tard.

« Alexie a fêté ses 18 ans le 8 janvier dernier. C’est un beau cadeau d’anniversaire en retard qu’elle vient de s’offrir », souligne la maman.

En plus d’Alexie Guay, deux autres joueuses du Québec faisaient partie de la formation canadienne. Il s’agit de la gardienne Mahika Sarrazin de Gatineau et Ann-Frédéric Naud de Joliette. Cette dernière évolue en saison régulière avec les Spartans du collège de Stanstead.

Alexie Guay, après avoir joué avec les garçons dans la structure des Harfangs du Triolet de Hockey Sherbrooke, a aussi évolué avec les Spartans. Cette saison, elle a pris la direction de Stowe, au Vermont, avec la North American Hockey Academy. En 2019-2020, Alexie Guay fera ses débuts avec la prestigieuse université Boston College.

En février prochain, la Magogoise portera les couleurs du Québec lors des Jeux du Canada à Red Deer, en Alberta.