Le combat entre Alexandre Audet et Olivier Clermont s'est rendu à la limite et Audet, d'Ayer's Cliff a profité d'une décision partagée des juges pour l'emporter.

Alexandre Audet reste invaincu

Même s'il a décroché une sixième victoire en autant de combats depuis ses débuts à la boxe, Alexandre Audet d'Ayer's Cliff affichait une mine plus ou moins réjouie après sa victoire par décision partagée des juges lors de la finale du gala qui a eu lieu au Complexe sportif international de Magog.
Le jeune pugiliste de 20 ans rencontrait un adversaire invaincu en sept combats, soit Olivier Clermont du club Le Ring de l'Ile-Perrot. Aussi déterminé qu'Alexandre Audet à conserver sa fiche vierge, Clermont a donné du fil à retordre à Audet.
Entraîneur d'Audet et promoteur du gala, Martin Grandmont donnait crédit aux deux boxeurs. « Les deux gars ont animé le spectacle. Le combat était attendu et les amateurs ont grandement apprécié. Alexandre a dû perdre six livres dans la dernière semaine pour se présenter au combat à 152 livres. Il a manqué un peu d'énergie, mais il a tout de même trouvé le moyen de se sauver avec la victoire. »
Dans deux semaines, Alexandre Audet a un autre rendez-vous important qui l'attend, soit un combat ultime à Ottawa. « Alexandre va se reposer quelque temps et il sera prêt », affirme Grandmont.
Victoire père et fils
Parmi les autres combats à l'affiche, notons la victoire des Goodwin père et fils de Magog. Dakota (13 ans) et le paternel Joey ont tous deux gagné par décision partagée.
Deux des meilleurs espoirs au Québec, les adolescents Esteban Nadeau, 15 ans de Drummondville, et François Ricardi, de Montréal, croisaient le fer chez les 145 lb. Les deux pugilistes n'ont plus de secret un pour l'autre, mais à Magog, la victoire est allée à Nadeau.
C'est toutefois Alexandre Malboeuf de Valcourt qui a mérité le titre du combattant de la soie. Malboeuf a passé le KO à Tommy Laforest de Sherbrooke au deuxième round.
Un peu moins de 400 spectateurs ont assisté au gala du club HIT Action. « J'aurais souhaité une meilleure réponse des amateurs, mais au final, ce qui compte, c'est que tout le monde ait passé une belle soirée. Il y avait de l'énergie sur le ring et autour. Je vais prendre du recul et voir s'il y aura une prochaine fois. Je ne ferme aucune porte », a commenté Martin Grandmont.