L’attaque des Gaiters n’a jamais pu prendre son envol face à la défensive très coriace des Axemen.

Acadia sans pitié pour Bishop’s

SHERBROOKE — Les Axemen d’Acadia ont été sans pitié face aux Gaiters de l’Université Bishop’s samedi après-midi à Wolfville, en Nouvelle-Écosse, lors d’une victoire convaincante de 31-1. En remportant le Loney Bowl, Acadia s’assure ainsi une deuxième participation en trois ans à la Coupe Uteck.

L’unité défensive des Axemen a été sans pitié pour la jeune unité offensive des Gaiters, en les limitant à seulement neuf premiers jeux, et 158 verges de gain au net.

Acadia a lentement mais sûrement pris contrôle du match entre autres par le positionnement sur le terrain, limitant les options offensives des Gaiters.

Les Axemen ont inscrit deux majeurs au sol, gracieuseté de Dale Wright, deux bottés de précision de Ben George et forcé les Gaiters a concédé un touché de sûreté, lors des 30 premières minutes de jeu.

En avance 22-0 à la demie, les Axemen étaient déjà bien en contrôle de la rencontre.

Dans des conditions climatiques un peu froides, et devant une unité défensive coriace, l’attaque des Gaiters n’a jamais pu se justifier.

Ce duel qu’on prévoyait inégal, entre une équipe qui était classée au 5e rang au classement national, et une jeune formation, qui en était à une première participation à la finale des Maritimes, s’est avéré.

«Ce fut difficile. Tout le crédit revient à Acadia. Ils avaient un excellent plan de match pour les trois facettes de jeu. On a aussi assisté à un duel entre une équipe mature, et une jeune équipe», a indiqué l’entraîneur-chef Chérif Nicolas à La Tribune après la rencontre.

«Le pointage a été 5-0 pour eux, pendant un certain temps. Notre offensive a connu des difficultés, en début de match. Lentement, ils ont pris contrôle du terrain, et du match. C’était 22-0 à la demie; et lors de la première séquence à l’attaque au troisième quart, Charles (Aubry, quart-arrière de première année) est tombé au combat.»

Aubry a terminé la rencontre avec 12 passes complétées en 18 tentatives pour 111 verges.

Son remplaçant, Liam Kennedy, a amassé 41 verges de gain (4 passes complétées en 10).

«Ça paraît énormément lorsque tu affrontes une équipe mature, dont les joueurs ont déjà gagné. Pour certains d’entre eux, c’était la deuxième participation au Loney Bowl. Ce groupe de jeunes était prêt», a analysé l’entraîneur des Gaiters.

«Je vois ce match comme une super belle expérience pour nos joueurs, pour nos entraîneurs, pour tout le programme. Je dois regarder le film du match avant de dresser un bilan définitif, mais notre équipe a beaucoup appris, aujourd’hui.»

Pour le recrutement à venir, et la visibilité, cette première participation des Gaiters non seulement aux éliminatoires, mais à une finale du Loney Bowl devrait appuyer les arguments des Gaiters.

«L’objectif est maintenant de recruter des joueurs qui vont nous aider à franchir la prochaine étape», a conclu Chérif Nicolas.