Abus dans le sport: l'Estrie fait sa part en prévention

SHERBROOKE - Afin de prévenir les harcèlements et les abus physiques ou physchologiques, le Conseil Sport Loisir de l'Estrie (CSLE) a fait son bout de chemin et continuera à faire sa part, estimant qu'un mouvement local ou régional permettrait d'améliorer le système sportif.

« Dans la foulée des sorties médiatiques courageuses des victimes de l'ancien entraineur de ski Bertrand Charest, le CSLE tient à souligner le travail des dernières années effectué par ses partenaires tels que la Direction de la promotion de la sécurité, SportsQuébec, Sport'Aide, l'Institut national du sport et de l'activité physique, l'Association canadienne des entraîneurs et le Centre canadien pour l'éthique dans le sport, qui ont mené à la diffusion de plusieurs outils et de consensus provinciaux et canadiens », souligne d'abord Nicolas Vanasse, coordonnateur des programmes au CSLE.

L'organisme rappelle qu'il est possible pour tous les acteurs du réseau sportif estrien de s'inscrire à un programme d'éducation et de sensibilisation face aux abus, au harcèlement et à l'intimidation, tel que suggéré par les victimes.

« Depuis l'automne, le Conseil sport loisir de l'Estrie a ajouté à son offre de services déjà existante et reconnue en la matière plusieurs initiatives qui permettent aux organisations d'offrir à leurs participants un environnement de pratique plus sain et plus sécuritaire, soutient M. Vanasse. Notons entre autres la réalisation d'ateliers-conférences gratuits offerts aux entraineurs estriens. Ces ateliers se répéteront à l'automne. »

Le CSLE s'estime prêt à travailler avec l'ensemble des intervenants sportifs de la région afin de renforcer et d'accélérer ce mouvement d'éducation et de sensibilisation : « Avec l'aide du milieu associatif, du milieu scolaire et du milieu municipal, nous pourrons ensemble faire une différence importante », clame le coordonnateur des programmes, tout en notant qu'une plate-forme de formation en ligne appelée Respect et Sport a été déployée en avril.

Disponible pour tous les intervenants en sport et en loisir de l'Estrie, cette formation sensibilise les intervenants à reconnaître, à comprendre et à réagir aux problèmes d'intimidation, d'abus, de harcèlement et de discrimination.