Le gardien des Gaulois du Collège Antoine-Girouard Jonathan Lemieux (35) a multiplié les arrêts contre les Cantonniers, mais tous ses efforts ont été anéantis en moins de trois minutes à la fin de la deuxième période.

137 secondes suffisent aux Cantonniers

137 secondes! C'est tout ce dont les Cantonniers de Magog ont eu besoin pour disposer des Gaulois d'Antoine-Girouard 3-1 dimanche après-midi à l'aréna de Magog. Cette victoire des Magogois jumelée à la défaite des Lions du Lac St-Louis devant le Collège Charles-Lemoyne permet aux Cantonniers d'accroître leur avance à quatre points sur les Lions au sommet du classement de la division Tacks. Les deux équipes ont disputé le même nombre de rencontres, soit 24.
Jusqu'à ce que le toit de l'aréna s'écroule sur leur tête en fin de deuxième période, les Gaulois parvenaient à s'accrocher à leur avance de 1-0 grâce aux prouesses de leur cerbère Jonathan Lemieux. Celui-ci a également joué de chance à quelques reprises, voyant les Cantonniers lancer à côté d'une cage déserte alors qu'il était complètement battu.
Même s'ils ont dominé le premier vingt 14-5 au chapitre des lancers, obtenu huit chances de marquer, les adolescents de Félix Potvin ont retraité au vestiaire en arrière d'un but après 20 minutes.
L'explosion
Gardant la partie simple, se contentant de protéger leur avance de 1-0, tout souriait aux Gaulois. Jakob Breault, sur un jeu de puissance, a finalement brisé la glace pour la troupe locale en provoquant l'égalité à 16:26 du second engagement. Embourbés dans un véritable tourbillon, c'était le début de la fin pour les Gaulois. Max-Antoine Melançon, sur une autre attaque massive à 17:8, et Justin Bergeron, en désavantage numérique à 18:43, sont venus jeter une douche froide sur les Gaulois. Ces derniers ont connu leurs meilleurs moments au dernier engagement, mais Rémi Poirier a fermé la porte avec 14 arrêts dans cette seule période.
Bergeron le marqueur
Le défenseur Justin Bergeron a une fois de plus joué un rôle de premier plan dans cette victoire des siens. Son but en infériorité numérique a soulevé la foule devant une exécution parfaite entre lui et Alexandre Couture. « L'opportunité s'est présentée de monter à deux contre un. Alexandre a une bonne vision et je savais qu'il ferait le bon jeu à la porte du but adverse. Sa passe était sur la palette. Je ne pouvais pas rater cette occasion », mentionne celui qui domine les défenseurs de la ligue avec 25 points et aussi pour les buts avec 10.
Bergeron a reconnu que les Gaulois ont joué avec les nerfs des Cantonniers. « On les doublait dans les tirs au but et la rondelle ne roulait pas pour nous. Nous n'avons jamais abandonné, mais ça commençait à être frustrant de ne pas loger la rondelle derrière leur gardien. »
Insatisfait de la tenue de ses protégés au cours de la dernière semaine en dépit des victoires qui s'accumulaient, Félix Potvin a sermonné ses joueurs avant le début de la partie. « On a challengé les gars et on voulait que ça se traduise par des réactions positives sur la glace. C'est ce qu'on a vu et avec un peu de chance nous aurions marqué beaucoup plus de trois buts », a commenté Potvin.
Haut la main
Les Cantonniers et les Gaulois ont maintenant complété leur série de cinq parties en saison régulière. Net avantage aux Magogois qui ont savouré quatre victoires contre une seule défaite. On a pu constater hier en troisième période que certains joueurs avaient des comptes à régler.
///
D'ailleurs, les troupiers de Félix Potvin font bien à l'intérieur de leur division avec une fiche de 13 victoires contre seulement quatre revers jusqu'ici. Ce qui explique en grande partie leur première position dans la division Tacks.
///
Avant la partie, en plus du gardien Jacob Delorme, joueur défensif du mois de novembre dans la ligue, les Cantonniers ont honoré leurs trois joueurs du mois de novembre qui sont Justin Bergeron (joueur défensif), Jordan Chabot (joueur offensif) et Jacob Graveline (joueur étudiant).
///
Rémi Poirier a été le gardien d'office pour les deux parties du week-end.
///Les statistiques sont éloquentes. Depuis le 1er octobre, soit en 18 parties, la formation magogoise a essuyé seulement quatre défaites, comparativement à 14 victoires. À leurs 12 dernières sorties, les Cantonniers sont 11-1 et présentement sur une séquence de cinq victoires d'affilée.
///
Le but de Justin Bergeron en désavantage numérique était déjà le septième inscrit par les Cantonniers avec un homme en moins cette saison. Parlant de Bergeron, il domine actuellement les compteurs de son équipe. Un arrière-garde meilleur pointeur de l'équipe, il y a belle lurette que nous avons vu ça à Magog.