Stephan Longpré, Vincent Riendeau et David Evanghelo, de la compagnie Événements hockey Vincent Riendeau, organisent un showcase de hockey, du 27 au 29 décembre, au Complexe Thibault GM.

« Speed dating » pour hockeyeurs

SHERBROOKE — Près de 70 hockeyeurs seront scrutés à la loupe par des recruteurs de tous les horizons, du 27 au 29 décembre prochains au Complexe Thibault GM, lors d’un « showcase » de hockey organisé par l’ancien gardien de but du Canadien de Montréal Vincent Riendeau et deux de ses associés. Le but? Trouver une voie supplémentaire pour ces jeunes joueurs qui auraient pu passer à travers les mailles du filet du développement.

Vincent Riendeau, accompagné de Stephan Longpré et de David Evangelho, sous l’organisation d’Événements hockey Vincent Riendeau, proposent donc à 68 joueurs de secondaire V et à leurs parents, un événement de speed dating de hockey pendant trois jours; au menu des entraîneurs, des tests physiques et d’habiletés et des matchs.

Le tout se déroulera devant des recruteurs de différents programmes de hockey, provenant entre autres de la Ligue de hockey junior AAA (LHJAAAQ), la LHJMQ, le circuit collégial québécois et universitaire canadien, de même que certains « prep schools », américains et des programmes de division 1 et 3 NCAA.

Des recruteurs de la Centrale de recrutement de la LHJMQ seront aussi sur place.

« On offre aux jeunes la chance de se faire valoir dans plusieurs situations différentes; à l’entraînement, lors de tests physiques dirigés par l’entraîneur spécialisé Eric Joly, et lors de matchs. Le but est de fournir le plus d’informations hockey possibles aux recruteurs », a dit Stephan Longpré.

« On trouvait que cette période de l’année était propice non seulement pour les joueurs, mais aussi pour les entraîneurs. Et en organisant tout ça au même endroit, c’est plus facile pour les recruteurs d’avoir accès à un maximum de jeunes. Pour certains programmes, le budget de recrutement n’est pas énorme », a poursuivi Vincent Riendeau.

Les 68 joueurs seront répartis en quatre équipes.

« C’est intéressant pour les recruteurs, mais aussi pour les jeunes et leurs familles. On veut aussi répondre aux questionnements de ces derniers quant aux possibilités de poursuivre leurs études tout en jouant au hockey. Quelles sont les meilleures options, quels sont les critères d’admission, l’encadrement offert? C’est une étape charnière. Les jeunes se demandent où aller et souvent, les gens sont perdus, car il y a trop d’options », a dit M. Riendeau.

Speed dating pour le hockey

« Le hockey est un sport où le jeune atteint son plein potentiel plus tardivement. Il y a quelques événements semblables qui existent, mais pas ici à Sherbrooke. Voilà pourquoi on voulait offrir un événement semblable à nos hockeyeurs. Les jeunes sont mis en boîte à 15 ans et s’ils n’ont pas passé dans la bonne fente à cet âge, ils sont trop souvent mis sur la voie de service. C’est à partir de ce constat qu’a germé notre idée », a dit Stephan Longpré.

« Nos critères sont différents de ce qui se fait ailleurs. On a ciblé les jeunes qui sont en secondaire V et qui sont des étudiants athlètes exemplaires; voilà pourquoi on s’est renseigné sur chacun de nos participants. Ça prend aussi un certain niveau de talent. Notre but est donc d’informer ces jeunes-là sur ce qui les attend et sur les différentes options. On croit que c’est un outil très intéressant; et Vincent est un gars qui est capable de voir le potentiel à long terme des joueurs. C’est une situation gagnante », a précisé David Evangelho.