Charles Thiffault, membre du comité de sélection, Jean Perrault, président du CA du Panthéon des sports de Sherbrooke, Pierre-Olivier Boily, président d’honneur de la cérémonie d’intronisation 2018, Ivan Beaulieu, qui sera intronisé à titre de bâtisseur et Vincent Boutin, conseiller municipal et président du comité sport et loisirs à la Ville de Sherbrooke.

« Des mentors pour nos jeunes »

Pierre-Olivier Boily se rappelle très bien. Dans son Roberval natal, le jeune patineur de vitesse qu’il était n’en avait que pour Marc Gagnon et ses exploits. Lors de la période estivale, ce sont les drapeaux de toutes les nations, flottant sous le vent en marge de la Traversée internationale du Lac-Saint-Jean, qui ont capté son attention. « Moi aussi, un jour, je voulais être un ambassadeur. »

Celui qui agira à titre de président d’honneur de la quatrième cérémonie d’intronisation du Panthéon des sports de Sherbrooke, le 19 septembre prochain, a certainement été un exemple pour les plus jeunes.

Boily a été victime d’un très sévère accident de la route, en 2006. Des fractures aux jambes, à un genou, à une cheville et au bassin ont chamboulé sa vie, mais pas sa passion pour le vélo.

Celui qui a participé aux Jeux du Canada en 2001 (médaille de bronze en course sur route), qui a fait partie de l’équipe nationale de cyclisme, en plus d’avoir participé à de nombreux championnats du monde, a fait montre de détermination. À preuve, il a été élu cycliste de l’année en 2006, l’année même de son accident.

Boily a aussi participé aux Jeux paralympiques d’Athènes (2004) et de Pékin en 2008

M. Boily est le président et le cofondateur de la micro-brasserie Siboire, qui a désormais trois succursales, et qui emploie 150 personnes.

« C’est Jean Perreault qui m’a approché la première fois, afin que le Siboire collabore à la soirée d’intronisation afin de fournir de la bière pour les convives. J’ai été impressionné par ce que j’y ai vu; on honorait des sportifs qui ont marqué l’histoire de la ville et de la région. Alors quand il m’a demandé d’agir à titre de président d’honneur de la quatrième soirée d’intronisation, ce fut une décision facile », a dit M. Boily.

Au total, six athlètes, un événement, deux bâtisseurs et une équipe seront honorés, le 19 septembre au parc Jacques-Cartier. (voir tableau)

Chacun des intronisés aura sa plaque commémorative en granit installée en permanence à la place du Panthéon, sur les bords du lac des Nations. Ce sont maintenant 42 sportifs, événements et bâtisseurs qui sont immortalisés.

« Ces intronisés sont des mentors pour les jeunes, des inspirations. Au même titre qu’un gars comme Marc Gagnon m’a inspiré, plus jeune. Je voulais aussi être un ambassadeur. Le sport enrichit notre communauté et il est important de se rappeler », précisé M. Boily.

« Comme ancien athlète, c’était important pour moi de redonner à la communauté; mes valeurs, ce sont celles du sport. Mon école de vie fut celle du sport; le leadership, la gestion du stress, tout ce que j’ai appris, je le dois à mon parcours sportif. Le sport nous donne une société plus forte. »

« Donner un coup de main afin de faire rayonner davantage cette initiative du Panthéon des sports, c’était tout naturel. »