Contenu commandité
TDA/H : Au-delà du diagnostic
Dossiers
TDA/H : Au-delà du diagnostic
Quatre personnes sur cent vivent aujourd’hui avec un trouble de déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H); un bond de géant par rapport à il y a 20 ans. Aujourd’hui encore, ce diagnostic fait mal aux personnes qui le reçoivent. Tolère-t-on moins aujourd’hui ceux qui sont appelés les « petits tannants » dans leurs classes? Nos journalistes des Coops de l’information se sont penchés sur le sujet.
Partager
La créativité n’a pas de limites

TDA/H : Au-delà du diagnostic

La créativité n’a pas de limites

Daniel LeBlanc
Daniel LeBlanc
Le Droit
Il y a toujours place à l’amélioration, mais il ne fait aucun doute dans la tête d’une psychologue en milieu scolaire que les élèves le moindrement turbulents, y compris ceux ayant un trouble de déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H), ont leur place dans les rangs du système d’éducation. Concertation, prévention et flexibilité sont parmi les clés du succès, à son avis.
Trouver la bonne paire de chaussures

TDA/H : Au-delà du diagnostic

Trouver la bonne paire de chaussures

Marie-Christine Bouchard
Marie-Christine Bouchard
La Tribune
Le Dr Martin Pearson, psychologue spécialisé en traitement du trouble de déficit de l’attention avec ou sans hyperactivités (TDA/H) chez l’adulte, est lui-même atteint. Il utilise l’image de la course à pied pour illustrer la souffrance que peuvent vivre les personnes atteintes d’un TDA/H et qui ne reçoivent pas une aide appropriée.
Isabelle Légaré
Le Nouvelliste
Isabelle Légaré
Antoine le TDAH et futur prof

Isabelle Légaré

Antoine le TDAH et futur prof

CHRONIQUE / Ça s’est passé il y a quelques semaines, dans une école primaire comme on en trouve un peu partout. Debout devant la classe de 4e année, Antoine Faulkner n’a pas mis de temps à identifier le « TDAH » du groupe. Le garçon n’arrêtait pas de parler, de bouger et de perturber le bon déroulement du cours. Le suppléant est intervenu. Il s’est reconnu en lui.