Contenu commandité
Saint-Georges-de-Windsor : grandir en famille
Saint-Georges-de-Windsor : grandir en famille
En plus du comptoir, on retrouve le fromage de Saint-Georges dans une cinquantaine de points de vente en plus de plusieurs restaurants.
En plus du comptoir, on retrouve le fromage de Saint-Georges dans une cinquantaine de points de vente en plus de plusieurs restaurants.

La formule gagnante de la Fromagerie Proulx

Simon Roberge, Initiative de journalisme local
Simon Roberge, Initiative de journalisme local
La Tribune
Si on voulait identifier le visage de Saint-Georges-de-Windsor, la Fromagerie Proulx serait une excellente candidate. Bien visible depuis plus de 80 ans dans la municipalité, l’entreprise familiale roule encore à plein régime.

« On est très stable, on reste dans notre créneau, mentionne Sébastien Proulx, président de la fromagerie. Notre spécialité c’est la vente de fromage frais du jour. »

La marque de commerce est le fromage p’tit lait. Sébastien Proulx se plaît même à dire qu’il a été inventé à Saint-Georges. 

« C’est l’étape où le fromage se forme, précise-t-il. Ça ressemble à une texture cottage, mais les saveurs ne sont pas encore développées. On goûte encore beaucoup le sucre du lactose. C’est aussi un produit éphémère qui ne dure qu’environ 45 minutes. Je ne pourrais pas l’exporter. Les gens viennent l’attendre. »

Au cours des dernières années, la Fromagerie Proulx a fait beaucoup d’effort pour augmenter son nombre de points de vente.

« On a une clientèle qui vient d’un peu partout et, on ne se le cache pas, Saint-Georges ce n’est pas à la porte, admet Sébastien Proulx. J’avais beaucoup de demandes pour en laisser dans des points de vente dans des dépanneurs ou des épiceries dans la région de Sherbrooke. On est allés chercher une quarantaine de nouveaux points de vente. »

En tout, on retrouve le fromage de Saint-Georges à une cinquantaine de points de vente en plus de plusieurs restaurants.

« J’ai aussi plusieurs distributeurs dans la région de Montréal, ajoute-t-il. Il y a beaucoup de clients que je ne peux pas compter. On se concentre aussi sur le comptoir. Les gens aiment bien venir consommer le fromage chaud sur place. »

La fromagerie compte une trentaine d’employés, dont beaucoup de jeunes étudiants des villages avoisinants.